Watson et Audy-Simoneau cités à procès

Julie Simoneau-Audy... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Julie Simoneau-Audy

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Julie Simoneau-Audy et Karl Watson ont été cités à leur procès pour une affaire d'incendie criminel et tous les chefs d'accusation qui en découlent pour une affaire qui serait survenue en février dernier à Saint-François-Xavier-de-Brompton.

Les deux accusés ne contestaient pas les chefs d'accusation, mais leur avocat Me Benoit Gagnon de l'aide juridique avait tout de même demandé l'audition d'un témoin dans cette affaire.

Une ordonnance de non-publication a été émise sur le contenu de ce témoignage.

Karl Watson est détenu dans cette affaire, alors que Julie Simoneau-Audy est en thérapie fermée pour tenter de vaincre ses dépendances.

Karl Watson, 23 ans, et Julie Simoneau-Audy, 30 ans, ont été cités à procès sur des accusations d'introduction par effraction et de vol, d'incendie criminel, de vol de véhicule, de fuite de policier, de conduite dangereuse, de voies de fait contre un policier et de possession d'outils de cambriolage. Les événements seraient survenus dans la nuit du 26 au 27 février dernier.

« Le tribunal a conclu qu'il y avait suffisamment de preuve pour soutenir un procès sur les différents chefs d'accusation portés », explique le procureur aux poursuites criminelles, Me Andy Drouin.

Les deux accusés ont été renvoyés à procès sur ces accusations par le juge Paul Dunnigan de la Cour du Québec.

« Mes clients ont renoncé à un procès devant juré. Les deux accusés doivent subir leur procès en même temps. Je souhaite que le dossier avance rapidement parce que mon client est détenu dans ces procédures », explique l'avocat de la défense Me Benoit Gagnon.

Les deux suspects avaient été appréhendés à la suite d'une poursuite policière en marge de l'incendie ayant détruit une maison unifamiliale située à Saint-François-Xavier-de-Brompton, alors que ses occupants se trouvaient en vacances en Floride.

Les deux individus ont été arrêtés par la Sûreté du Québec (SQ) à Saint-Georges-de-Windsor au terme d'une poursuite policière.

Le dossier a été remporté au 20 octobre prochain pour fixer la date du procès.

Julie Simoneau-Audy devrait à ce moment plaider coupable à certaines accusations antérieures portées à la Cour municipale d'East Angus.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer