Deux autres Hells Angels libérés d'office

Guy Auclair...

Agrandir

Guy Auclair

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) D'autres Hells Angels en lien avec le chapitre de Sherbrooke ont obtenu leur libération d'office récemment.

Stéphane Ménard... (Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Stéphane Ménard

Archives La Presse

Ceux-ci ont été libérés aux deux tiers de leur peine, dans la foulée de la décision de la Cour d'appel rendue le 31 août et diminuant sensiblement les peines de 35 motards condamnés après l'opération SharQc, rapporte La Presse.

Il s'agit de Guy Auclair, l'un des membres fondateurs des Hells Angels de Sherbrooke en décembre 1984.

Auclair, 61 ans, avait plaidé coupable à un chef de complot pour meurtre. Sa peine avait été réduite de six ans.

Il avait été impliqué dans la tuerie de Lennoxville en 1985. Durant la guerre des motards, il a géré une cache d'argent et a enterré sa fortune personnelle sur son terrain.

Stéphane Ménard

Stéphane Ménard, 40 ans, est aussi libre depuis peu. Comme Auclair, il avait plaidé coupable à un chef de complot pour meurtre. Sa peine avait aussi été réduite de six ans.

Ménard est devenu membre des Hells Angels de Sherbrooke en mars 2002. Il dit avoir quitté le groupe en 2013.

Durant la guerre des motards, il a été en possession d'une arme et a été impliqué dans des cellules de trafic de stupéfiants dans les régions de Sherbrooke, Valleyfield et Windsor, en Ontario, rapporte le quotidien montréalais.

Rappelons que les observateurs du monde des motards s'entendent pour dire que le chapitre de Sherbrooke pourrait renaître prochainement à la suite de la libération de plusieurs de ses membres.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer