Cinq ans de prison pour des cambrioleurs de bijouterie

Devonte Anthony Blair et Berthland Da Costa auront l'occasion de réfléchir... (Archives Le Soleil)

Agrandir

Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Victoriaville) Devonte Anthony Blair et Berthland Da Costa auront l'occasion de réfléchir pendant un certain temps à leur décision de cambrioler la bijouterie Création Marco de Victoriaville, le 7 mai 2014. Ils ont été condamnés à une peine d'incarcération de cinq ans.

Devant la force de la preuve présentée par le ministère public, les deux Montréalais n'ont eu d'autre choix que de plaider coupable à des accusations de complot en vue de commettre un crime, de vol qualifié et de possession d'une arme prohibée. Considérant la gravité objective des accusations les avocats se sont entendus sur une peine de cinq ans, à laquelle on devra retrancher les 23 mois déjà purgés en détention préventive.

Les deux complices de Blair et Da Costa, Latoya Samantha Galloway et Jean-Paul Kewa Mutombo ont, pour leur part, décidé de forcer la tenue d'un procès. L'audience d'une durée de trois semaines débutera le 16 janvier.

Rappelons que les quatre individus, trois hommes et une femme, sont accusés de s'être présentés, armes au poing, dans les locaux de la bijouterie de la rue Saint-Dominique, au centre-ville de Victoriaville, vers 10h30, le 7 mai afin de voler le contenu du commerce.

Après avoir molesté les employés de l'établissement, le quatuor de suspects de race noire aurait pris la fuite, traversant à pied un immeuble de la rue Saint-Jean-Baptiste, avant de monter à bord d'une voiture de marque Chevrolet Impala grise qui avait été louée dans la région de Montréal.

 

Arrêtés sur l'autoroute 20

Informés de ce vol qualifié par des témoins, les policiers de la Sûreté du Québec ont rapidement bouclé les deux scènes de crime et offert les soins nécessaires aux travailleurs éprouvés. Ils ont également lancé un appel aux autres postes de la SQ dans un rayon d'une centaine de kilomètres, donnant la description du véhicule et des suspects.

Appelé à prêter main-forte à ses collègues du poste autoroutier, un patrouilleur de la SQ de Drummondville a aperçu le véhicule gris répondant à la description un peu plus d'une heure plus tard, sur l'autoroute 20, à la hauteur de Sainte-Brigitte-des-Saults. Le véhicule se dirigeait vers Montréal.

Le policier a rapidement demandé du renfort et près d'une dizaine de véhicules sont intervenus afin de procéder à l'arrestation des suspects. Les policiers ont saisi le véhicule et y ont découvert la marchandise volée. Personne n'a été blessé sérieusement au cours de l'événement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer