Rentrée scolaire: moins de constats d'infraction qu'en 2015

Les automobilistes sherbrookois semblent avoir repris leurs réflexes de bonne... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les automobilistes sherbrookois semblent avoir repris leurs réflexes de bonne conduite rapidement lors de la dernière rentrée scolaire.

Durant la période de surveillance intensive du 25 août au 16 septembre dernier, le Service de police de Sherbrooke a remis moins de constats d'infraction qu'en 2015.

Lors des 451 opérations de surveillance réalisées, 200 constats d'infraction ont été donnés sur le territoire sherbrookois. À la même période en 2015, ce sont 388 automobilistes qui avaient été interceptés pour des infractions, lors des 391 opérations de surveillance.

«Comme à toutes les rentrées scolaires, l'objectif n'est pas de donner des constats d'infraction. Les policiers étaient présents et visibles à proximité des écoles», explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Les patrouilleurs, l'escouade circulaire ainsi que la division de sécurité des milieux étaient présents le matin, le midi et à la sortie des classes près des écoles primaires et secondaires.

«Nous souhaitions que les automobilistes reprennent leurs réflexes de sécurité. Nous avons donné beaucoup moins de constats d'infraction pour la vitesse aux abords des écoles. La majorité des constats concernaient des véhicules stationnés au mauvais endroit», mentionne le porte-parole du SPS.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer