Trois ans de prison pour avoir forcé sa blonde à se prostituer

Mathieu Girard-Beaulieu a été condamné à passer trois... (123RF)

Agrandir

Mathieu Girard-Beaulieu a été condamné à passer trois ans à l'ombre pour avoir vendu les services sexuels de sa blonde à Magog.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Mathieu Girard-Beaulieu a été condamné à passer trois ans à l'ombre pour avoir vendu les services sexuels de sa blonde à Magog.

Mathieu Girard-Beaulieu a reconnu des accusations d'avoir obtenu des avantages pécuniaires qu'il savait avoir été obtenu par la prostitution, d'avoir amené une personne à offrir des services sexuels moyennant rétribution ainsi que d'avoir fait de la publicité pour offrir les services sexuels moyennant rétribution.

Les gestes qu'il a reconnus sont survenus entre le 1er mars et le 25 avril 2016.

Consommateur de stupéfiants, Girard-Beaulieu a utilisé cette stratégie d'offrir sa blonde pour la prostitution pendant plusieurs mois pour payer sa drogue. Si sa blonde était consentante au départ, elle a demandé à l'individu de mettre fin à ce stratagème en mars 2016.

Mathieu Girard-Beaulieu a refusé et l'a alors forcé à se prostituer. La victime dans cette affaire pouvait être livrée à un nombre variant d'un à six clients par jour.

Mathieu Girard-Beaulieu a été arrêté en mai 2016 dans cette affaire.

Il est détenu depuis ce moment.

En plus des accusations reliées au proxénétisme, Mathieu Girard-Beaulieu a reconnu des introductions par effraction, des voies de fait et des vols simples. Il possédait des antécédents judiciaires en semblable matière.

Son avocat Me Jean Leblanc et la procureure aux poursuites criminelles Me Marie-Andrée Ayotte a proposé de retrancher six mois de détention provisoire à la peine imposée par le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec.

Une interdiction de communiquer avec la victime dans cette affaire a été imposée à l'individu de 30 ans le temps de sa détention.

Les plaidoiries du procès «kayak» fixées en septembre et octobre

Les plaidoiries dans le cadre du procès « kayak » ont été fixées au 22 septembre et au 3 octobre prochains.

Le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec a retenu ces dates où la juge Julie Beauchesne entendra les arguments de la défense et de la poursuite.

Le procès où Éric Letarte est accusé de production de cannabis, Dany Ward de gangstérisme, complot pour trafic de stupéfiants et trafic de stupéfiants, et Rock Proulx de trafic de stupéfiants a été entrepris en décembre 2015 au palais de justice de Sherbrooke.

La Cour d'appel du Québec a rejeté en août dernier une quatrième tentative de la défense pour faire en sorte que la juge de la Cour du Québec ne puisse entendre le procès jusqu'à sa conclusion.

Éric Letarte, demandait à la Cour d'appel d'émettre un bref en prohibition contre la juge Julie Beauchesne, afin qu'elle ne puisse plus présider le procès.

La Cour supérieure avait rejeté cette demande de la défense en avril dernier, mais la décision avait été portée appel.

Le procès est suspendu depuis mai en attendant la décision concernant cette requête en prohibition.

Éric Letarte, défendu par Me Jean-Pierre Gagnon, est le seul accusé à être en liberté dans cette affaire. Ward et Proulx, représentés par Me Jean-Pierre Sharpe et Me Jean-Marc Bénard, sont détenus depuis maintenant près de trois ans.

À la reprise du procès, la poursuite pourra compléter sa plaidoirie avant que ce soit le tour de la défense. Certains débats, dont une requête en arrêt des procédures, seront par la suite plaidés devant la juge Beauchesne.

L'opération « kayak » s'est déroulée le 12 juin 2013 à plusieurs lieux de perquisition en Estrie, dont Sherbrooke, Saint-Denis-de-Brompton, Windsor, Dudswell, Stukely-Sud, Sainte-Christine et dans le Canton de Cleveland.

Ce sont Me Stéphane Landry et Me Karine Guay qui représentent le ministère public dans cette affaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer