Leur véhicule prend feu lors d'une violente embardée

Un homme et une femme ont subi de... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Un homme et une femme ont subi de graves blessures lors d'une sortie de route survenue à Drummondville dans la nuit de mardi à mercredi.

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Drummondville) Un conducteur d'une cinquantaine d'années et sa passagère l'ont échappé belle tard mardi soir, lorsque leur véhicule a fait une violente embardée et a pris feu, alors qu'ils circulaient sur la route 122 entre Drummondville et Saint-Germain-de-Grantham.

Sous la force de l'impact, le véhicule a effectué plusieurs tonneaux et s'est enflammé. Réagissant vivement, un passant s'est rendu à une résidence située à proximité afin d'obtenir de l'aide et de mettre la main sur un extincteur portatif. Il est rapidement retourné sur les lieux pour maîtriser les flammes qui émanaient du moteur et qui gagnaient tranquillement l'habitacle.

Appelée à intervenir sur la scène, une policière a également vidé l'extincteur portatif de son véhicule afin de s'assurer que les flammes ne reprennent pas de plus belle. Les pompiers du Service de sécurité incendie de Drummondville sont intervenus un peu plus tard afin de contenir définitivement les risques d'incendie.

Les deux occupants sont demeurés coincés dans le véhicule pendant plusieurs minutes. Les pompiers ont dû faire l'usage des pinces de désincarcération afin de les sortir de leur fâcheuse position. La délicate opération aura été particulièrement longue compte tenu de la position difficile de la voiture. Les victimes ont été conduites au centre hospitalier Sainte-Croix de Drummondville afin d'y soigner des blessures jugées graves. La passagère se trouvait également en état de choc.

« L'incident est survenu vers 23h15. La cause de l'embardée est indéterminée, les occupants ont subi des blessures graves, mais on ne craindrait pas pour leur vie », résume la porte-parole de la Sûreté du Québec, Aurélie Guindon.

 

La SQ frappe à Saint-Albert

Des policiers de la Sûreté du Québec ont investi une propriété de la route 122 à Saint-Albert, mardi soir, afin de démanteler une serre de production de cannabis.

Sur place, ils ont saisi une trentaine de plants de cannabis dissimulés à l'arrière de la propriété. Ils ont aussi mis la main sur plus de 170 grammes de marijuana et une vingtaine de grammes de haschich. Un peu plus loin dans une remorque, ils ont découvert plus de 800 grammes supplémentaires de cannabis en vrac.

« Le propriétaire des lieux, un homme de 69 ans, a été arrêté et sera accusé ultérieurement de production et possession de cannabis en vue d'en faire le trafic », précise la porte-parole de la SQ Aurélie Guindon.

Cette opération s'inscrit dans le cadre du programme Cisaille 2.0 qui vise une lutte aux mariculteurs sur une base annuelle en ciblant les productions de cannabis tant intérieures qu'extérieures.

Une sortie de route mène à de la drogue

Une sortie de route survenue vers 22h, lundi soir, sur la route 955 Nord, à la hauteur de Saint-Samuel, a permis aux policiers de mettre la main sur une importante quantité de cannabis.

Gabriel Lizotte, un homme de 23 ans de Trois-Rivières, circulait en direction de sa résidence lorsqu'il a effectué une embardée, pour une raison inconnue. Sa voiture a terminé sa course près du rang des Chênes.

Durant l'intervention visant à faire la lumière sur les circonstances de l'accident, les policiers ont découvert 200 grammes de cannabis, ce qui représente environ 12 000 $ sur le marché.

Le suspect a comparu mardi au palais de justice de Trois-Rivières pour être accusé de possession de stupéfiants en vue d'en faire le trafic.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer