Un drame évité de justesse sur la 410

Un motocycliste l'a échappé belle samedi avant-midi à Sherbrooke après s'être... (La Tribune, Charles Beaudoin)

Agrandir

La Tribune, Charles Beaudoin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Un motocycliste l'a échappé belle samedi avant-midi à Sherbrooke après s'être retrouvé gisant sur l'autoroute 410 après avoir perdu le contrôle de sa monture.

L'homme se trouvait dans la bretelle pour accéder à l'autoroute 410 en direction ouest à partir du boulevard de l'Université aux environs de 11 h 30 lorsqu'il n'a pas été en mesure de négocier la courbe devant lui. Il a plutôt effectué un tout droit, traversant le fossé qui sépare la bretelle de l'autoroute.

Hélène Marcoux a évité de justesse le motocycliste qui a surgi à 200 pieds devant elle et s'est finalement affaissé dans la voie de droite.

« Il a été chanceux, très chanceux », ne pouvait s'empêcher de répéter cette dernière.

« Heureusement que j'étais attentive et que j'ai eu de bons réflexes pour pouvoir l'éviter. Avec ma petite fille à l'arrière, je ne voulais pas appliquer les freins pour qu'elle ne subisse pas un impact, mais est-ce qu'il allait s'arrêter dans la voie de droite, dans celle de gauche ou au centre ? J'ai eu peur. Au moins, il n'y avait pas beaucoup de trafic », relate la dame qui s'est ensuite rangée sur le côté pour appeler les secours.

Les ambulanciers ont installé le motocycliste sur une civière pour l'escorter à l'hôpital, mais on ne craint pas pour sa vie.

La vitesse pourrait être en cause.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer