Mise en garde sur la sollicitation à Sherbrooke

Le Service de police de Sherbrooke et l'Association... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Le Service de police de Sherbrooke et l'Association coopérative d'économie familiale de l'Estrie (ACEF) mettent en garde la population de Sherbrooke contre un individu se faisant passer pour un inspecteur en bâtiment.

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Une entreprise de décontamination insistante et un individu qui se fait passer pour un inspecteur en bâtiment sont à surveiller à Sherbrooke.

Le Service de police de Sherbrooke et l'Association coopérative d'économie familiale de l'Estrie (ACEF) émettent des mises en garde.

Cet organisme soupçonne la vente itinérante déguisée de thermopompe.

« Un homme s'est présenté au téléphone comme un agent de la Régie du bâtiment du Québec. Il a proposé à une dame de Sherbrooke d'inspecter son entretoit pour des problèmes de moisissure, prétendant que des gens de sa rue avaient contacté la Régie pour ce problème. Il utilise des stratagèmes pour mettre les gens en confiance, comme nommer le voisin chez qui il a prétendument rendez-vous le lendemain » explique Sylvie Bonin de l'ACEF-Estrie par voie de communiqué.

L'ACEF rappelle que les agences gouvernementales ne communiquent jamais avec les citoyens par téléphone. L'organisme craint que ce soit un vendeur itinérant d'échangeur thermique ou autre produit du genre.

« Malheureusement, ils vendent des produits souvent inadéquats à un prix abusif, soit le double ou le triple de leur valeur marchande. Nous invitons la population à magasiner plutôt dans les commerces de la région. L'ACEF rappelle aux gens qui se seraient laissés prendre qu'ils peuvent annuler le contrat dans les 10 jours, et ce, même si la thermopompe est déjà installée », explique Mme Bonin.

Le SPS mentionne avoir reçu plusieurs appels de citoyens concernant une entreprise privée qui effectue de la sollicitation téléphonique.

« Cette entreprise offre de la décontamination et fait craindre des problèmes de moisissure. Ils sont très insistants » prévient Martin Carrier du SPS.

Ces personnes n'ont pas d'autorisation de la Ville de Sherbrooke à ce sujet.

« Rappelons que la sollicitation de porte-à-porte à des fins lucratives ou non est défendue sur le territoire de la Ville de Sherbrooke à moins d'avoir demandé et obtenu, du Service des finances, un permis ou une autorisation à cet effet. La Ville recommande aux citoyens qu'ils exigent de voir ce permis ou cette autorisation lorsqu'ils sont sollicités à leur domicile », explique le porte-parole du SPS.

En cas de doute, les citoyens sont invités à communiquer avec le SPS au 819 821-5555.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer