Les flammes ravagent l'ancien Hôtel LaSalle de Weedon

Les flammes ont complètement ravagé l'édifice abandonné qui... (Photo fournie)

Agrandir

Les flammes ont complètement ravagé l'édifice abandonné qui abritait autrefois l'Hôtel LaSalle, à Weedon.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(Weedon) Un important brasier s'est déclaré à Weedon en début d'après-midi mercredi au 548 rue Saint-Janvier dans le bâtiment abandonné depuis plusieurs années qui abritait autrefois l'Hôtel LaSalle.

Habitant tout près, Marcel Lacroix a été témoin du début de l'incendie. « Vers 1 h 30, j'ai aperçu un petit peu de fumée qui s'échappait du toit. C'est ensuite que les flammes sont apparues rapidement et que le tout s'est déclaré », a-t-il noté.

Les pompiers de Weedon sont intervenus sur place avec rapidité. Puis, alors qu'ils réalisaient leur intervention, une partie de la bâtisse s'est complètement écroulée vers l'intérieur, ne faisant aucun blessé et évitant par le fait même les fils électriques situés à proximité. Par la suite, le reste de l'ancien hôtel a été détruit à l'aide d'une pelle mécanique pour aider les pompiers à mieux contrôler les flammes.

Un autre témoin de la scène a tenu à souligner la rapidité d'intervention du service d'incendie de la municipalité. « Ça n'a vraiment pas tardé avant que les pompiers soient sur place. De plus, tous les pompiers des municipalités voisines sont venus pour les appuyer. Il faut les féliciter pour leur bonne intervention. Ils ont dû avoir chaud, car le braiser était très intense », souligne-t-il.

Le feu aura été hautement intense durant 1 h 30 avant d'être totalement maîtrisé par les pompiers. Par la suite, ceux-ci ont continué de l'arroser pour éviter une recrudescence du brasier ou sa propagation aux alentours.

Complètement abandonné depuis près d'une dizaine d'années, l'ancien Hôtel LaSalle n'était plus alimenté en électricité depuis deux ans. Bien que non habité, quelques jeunes fréquentaient l'endroit à l'occasion. De ce fait, les circonstances entourant le début de l'incendie demeurent nébuleuses. La cause criminelle ou accidentelle n'est pas écartée pour le moment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer