Branle-bas rue Brooks pour une fuite de gaz

C'est la rupture d'une conduite de deux pouces... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

C'est la rupture d'une conduite de deux pouces de gaz naturel sur la rue Brooks lors des travaux de réfection de l'aqueduc qui a causé l'évacuation d'une garderie, d'une résidence pour aînés ainsi qu'une quinzaine de logements, lundi après-midi, au centre-ville de Sherbrooke.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Une fuite de gaz a entraîné l'évacuation d'une garderie, d'une résidence pour aînés ainsi qu'une quinzaine de logements, lundi après-midi, au centre-ville de Sherbrooke.

C'est la rupture d'une conduite de deux pouces de gaz naturel sur la rue Brooks lors des travaux de réfection de l'aqueduc qui a causé cette évacuation.

« Les travailleurs me disaient justement que les conduites de gaz ralentissaient les travaux », explique le propriétaire d'un immeuble évacué de la rue Brooks, Benoit Vachon.

Ce dernier a fait le tour de ses sept logements pour demander aux locataires d'évacuer les lieux.

« La fuite ressemblait à de la fumée dans la rue. Les gars qui travaillaient sur la pelle ont arrêté tout de suite puis ont reculé la machinerie», témoigne M. Vachon.

Brigitte Bilodeau de la Résidence Brooks explique que ce sont les 40 résidents qui ont dû évacuer. Ils ont été regroupés dans la cour arrière pendant que le gaz s'échappait à l'avant.

« Tout s'est déroulé dans le calme. Nous avons évacué en deux minutes et quart. Nous venons de faire justement une pratique d'évacuation récemment. Les gens n'étaient pas stressés. Il a fallu en avertir certains de ne pas fumer », mentionne Mme Bilodeau.

Le chef de division du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke Simon Brière mentionne que la fuite a été colmatée vers 15 h 30.

« Nous avons pu procéder à la réintégration après avoir fait les vérifications dans les logements pour nous assurer qu'il n'y avait pas de gaz. Il n'y a pas eu de dommage et personne n'a été blessé », constate Simon Brière.

Une quinzaine de pompiers sont intervenus.

Gaz Métro a été appelé sur place pour colmater cette fuite de gaz.

Les travaux de réfection d'aqueduc et d'égout évalués à 700 000 $ sur la rue Brooks sont prévus jusqu'au mois de septembre.

« Disons que ces travaux étaient plus que nécessaires. Il y avait régulièrement des bris d'aqueduc dans notre rue », indique Benoit Vachon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer