« J'espère qu'on le retrouvera »

Michel Prince est dans tous ses états. Il... (Archives La Tribune)

Agrandir

Michel Prince est dans tous ses états. Il en a contre un chauffard qui a heurté son fils, Ludovik, alors qu'il circulait à mobylette devant le 375 rue Kingsey, sur le territoire de Kingsey Falls près de Victoriaville, samedi, vers 11 h 20.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Kingsey Fall) Michel Prince est dans tous ses états. Il en a contre un chauffard qui a heurté son fils, Ludovik, alors qu'il circulait à mobylette devant le 375 rue Kingsey, sur le territoire de Kingsey Falls près de Victoriaville, samedi, vers 11 h 20. Non seulement l'automobiliste a-t-il heurté l'adolescent, il a omis de s'immobiliser pour vérifier son état de santé.

« Je ne trouve pas ça correct. Ça prend un vrai trou de c.... Ce n'est pas une boîte aux lettres ou un animal qu'il a frappé, c'est un être humain et il ne s'est pas arrêté. C'est inacceptable», colère-t-il.

M. Prince a du mal à s'expliquer ce qui a pu se passer. Son fils, qui vient de célébrer son 16e anniversaire, s'est fait heurter par-derrière sur une ligne droite, en plein jour. Il croit que si le chauffard ne s'est pas arrêté, c'est qu'il avait quelque chose à cacher. « Était-il saoul? Avait-il pris de la drogue? On ne le saura jamais », déplore-t-il.

La bonne nouvelle, c'est que si la mobylette est une perte totale, Ludovik s'en tire avec quelques égratignures. Il a été en mesure de se relever dans les instants qui ont suivi l'impact et a alerté sa grand-mère qui se trouvait au Camping des pins situé tout près. Il a été conduit à l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska où on l'a soigné pour quelques ecchymoses. Les radiographies n'ont révélé aucune fracture.

Appel à tous

Des enquêteurs de la Sûreté du Québec sont à la recherche du conducteur. Afin d'améliorer les chances que l'on retrouve le fautif, M. Prince a publié l'information sur sa page Facebook, lesquelles ont été partagées à plus de 4000 reprises.

Dans sa chute, Ludovik Prince a été en mesure de donner une description sommaire de la voiture en cause, il s'agirait d'une automobile grise « hatchback » endommagée du côté conducteur. « Il doit y en avoir un qui se sent mal en ce moment. J'espère qu'on le retrouvera », continue M. Prince.

Le jeune homme ne semble pas avoir conservé de séquelle de sa mésaventure. Même s'il sait pertinemment que le transport en mobylette comporte sa part de risques, il en enfourchera une nouvelle au cours des prochaines semaines.

« On va régler les assurances et il en aura une nouvelle. Il s'en sert pour aller travailler et pour aller voir ses amis. Il regardera sûrement davantage derrière lui, mais il est fait solide », résume le père.

Un quinquagénaire disparaît à Sherbrooke

Un homme de 56 ans, Richard Cloutier, manque à l'appel depuis samedi. Le Service de police de Sherbrooke (SPS) demande l'aide du public pour le retrouver.

M. Cloutier a quitté à pied sa résidence de la rue Union, à Sherbrooke, samedi en laissant ses effets personnels dans sa chambre, et n'a pas été revu depuis. Diverses informations amènent les policiers à craindre pour sa santé et sa sécurité, notamment le fait qu'il soit parti sans sa médication.

Mesurant 1 mètre 83 (6 pieds) et pesant environ 45 kilos (100 livres), Richard Cloutier affectionne les parcs, les espaces verts et la nature. L'homme de race blanche, aux yeux bruns et aux cheveux gris est beaucoup plus maigre que sur la photo, et sa barbe, plus longue. Ses proches mentionnent qu'il présente une forte ressemblance avec les images habituelles de Jésus. Il porterait possiblement un jean bleu.

Quiconque ayant des renseignements pouvant aider à identifier cette personne est prié de communiquer avec le SPS au 819 821-5555.

Avec Catherine Montambeault

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer