Il roulait à plus de 200 km/h dans une zone de 90!

L'escalade des grands excès de vitesse (GEV) se poursuit en Estrie en cette... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'escalade des grands excès de vitesse (GEV) se poursuit en Estrie en cette période de vacances estivales.

Cette fois, les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont eu affaire à un chauffard dépassant plus de deux fois la limite permise sur une route provinciale.

Peu avant 7h mardi matin, ils ont capté un jeune automobiliste qui circulait à une vitesse folle sur la route 255, à St-Camille.

«Le contrevenant a été capté alors qu'il circulait à plus de 200 km/h dans une zone de 90, alors qu'il était en direction sud, de Wotton vers St-Camille», signale Aurélie Guindon, de la SQ.

«Cette infraction lui a valu un constat de 1969$ d'amende et de 24 points d'inaptitude.»

Le contrevenant a également reçu un constat d'infraction de 1532$ et 4 points d'inaptitude pour avoir commis une action imprudente, en raison de plusieurs constatations faites par les agents, ajoute Mme Guindon.

«Le conducteur, un jeune homme de 19 ans détenteur d'un permis probatoire, s'est vu suspendre son permis de conduire pour une période de sept jours, comme le prévoit loi concernant les grands excès de vitesse», dit-elle.

La Sûreté du Québec rappelle que les policiers seront présents sur le réseau routier en cette période de vacances et qu'ils porteront une attention particulière aux GEV, puisque la vitesse est la première cause de collisions mortelle au Québec.»

Des vitesses folles en juillet

Durant le mois de juillet, la SQ a intercepté d'autres chauffards au pied trop pesant. Le 28 juillet, un patrouilleur a capté un automobiliste qui circulait sur la route 212, à Notre-Dame-des-Bois, à plus de 150 km/h dans une zone de 90.

La veille, un autre automobiliste a été capté pour un grand excès de vitesse par un policier qui faisait une opération radar sur la route 139, à Sutton. Ce dernier circulait à plus de 170 km/h dans une zone de 90.

Le 20 juillet, en pleine heure de pointe, un motocycliste avait pris l'autoroute 410 pour une piste de course alors qu'il filait à plus de 175 km/h, en direction est.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer