La SQ découvre une maison servant au trafic de tabac

Une maison unifamiliale située sur la rue St-Fréderic, à Drummondville, servait... (Archives Bloomberg)

Agrandir

Archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Une maison unifamiliale située sur la rue St-Fréderic, à Drummondville, servait de lieu de trafic de tabac illégal.

Mardi, les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) y ont réalisé deux perquisitions, en plus de procéder à l'interpellation de deux personnes, soit un homme septuagénaire et une femme de 51 ans.

«L'homme serait impliqué dans un réseau de contrebande de tabac qui opèrerait dans la vente de quartier», affirme Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ. 

«Ce dernier fera face ultérieurement à des accusations en vertu de la Loi concernant l'impôt sur le tabac. La fouille de la résidence a permis la saisie de produits du tabac de contrebande, soit 13 paquets de 200 cigarettes. »

Le véhicule du suspect a également été perquisitionné, mais rien n'y a été saisi.

«La femme qui a été interpellée est une cliente qui venait de s'approvisionner sur place. Elle avait en sa possession un sac de 200 cigarettes», précise Mme Guindon. 

«L'opération, qui découle d'une enquête amorcée en mai 2016 suite à la réception d'informations reçues du public, a mobilisé 4 enquêteurs de la Sûreté du Québec. Le réseau avait la capacité d'écouler environ 25 paquets de 200 cigarettes par mois et était en opération depuis 18 mois.»

La Division des enquêtes sur la contrebande de la SQ a pour mandat de lutter, en collaboration avec Revenu Québec, contre la contrebande de tabac sur tout le territoire québécois afin de s'assurer de l'intégrité du système fiscal québécois et ainsi récupérer des biens et actifs utilisés par les contrevenants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer