Elle allume trois incendies criminels dans sa résidence

Une femme de 59 ans, de Saint-Louis-de-Blandford, a été accusée d'avoir... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SAINT-LOUIS-DE-BLANDFORD) Une femme de 59 ans, de Saint-Louis-de-Blandford, a été accusée d'avoir volontairement, et sans se soucier des conséquences, allumé trois incendies criminels dans sa résidence.

Étant donné la nature des infractions, elle a été envoyée en évaluation psychiatrique afin de déterminer son aptitude à comparaître. Le rapport des spécialistes étant concluant, elle est retournée en évaluation, cette fois afin de déterminer si on peut lui incomber quelconque responsabilité criminelle.

Son dossier sera de retour devant la Cour du Québec le 22 août.

La quinquagénaire est suspectée d'avoir mis le feu à sa résidence du rang 1 de Saint-Louis-de-Blandford à trois reprises en quelques semaines au cours des mois de juin et juillet.

Chaque fois, l'intervention des pompiers a été nécessaire, mais les dommages ont été relativement mineurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer