Le SPS a dû répondre à plusieurs plaintes de bruit

Les agents du Service de police de Sherbrooke (SPS) ont dû répondre à une... (Archives La Tribune, Julien Chamberland)

Agrandir

Archives La Tribune, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les agents du Service de police de Sherbrooke (SPS) ont dû répondre à une quarantaine de plaintes pour du bruit excessif au cours des derniers jours.

Celles-ci avaient rapport à de la musique trop élevée ou à des baignades de nuit accompagnée de cris, explique Samuel Ducharme, porte-parole du SPS.

Devant le nombre élevé de plaintes, «le SPS est désireux de vous rappeler la réglementation sur le bruit à Sherbrooke», dit-il.

«Entre 23h et 7h, vous ne pouvez pas causer du bruit de manière à nuire au repos du voisinage. Aussi, en tout temps, vous ne pouvez faire du bruit de manière à nuire au bien-être du voisinage».

M. Ducharme invite les gens à discuter avec les voisins, dans la mesure du possible, avant de contacter les policiers.

«Prévenez-les lorsque vous savez à l'avance que vous aurez une soirée plus bruyante. Discutez avec eux si un de leur comportement vous pose certains problèmes, et bien sûr avec calme et courtoisie toujours», souligne-t-il.

«Finalement, plutôt que d'envenimer les choses, si la situation est émotive ou que vous croyez que la discussion ne sera pas bénéfique, faites appel à votre service de police.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer