Accident mortel sur la 20: lourdes accusations pour William Gamelin

La voiture a été retrouvée en bordure de... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

La voiture a été retrouvée en bordure de l'autoroute 20 dans la nuit de mardi à mercredi.

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un homme de 24 ans de Pierreville a comparu jeudi avant-midi au palais de justice de Drummondville en rapport à l'accident mortel survenu dans la nuit de mardi à mercredi sur l'autoroute 20.

William Gamelin été accusé de conduite dangereuse et de délit de fuite causant la mort de Marco Boisvert, ce motocycliste de 51 ans décédé après avoir été heurté alors qu'il roulait en direction est.

L'homme de Notre-Dame-du-Bon-Conseil a été retrouvé inanimé en bordure de l'autoroute à Saint-Cyrille-de-Wendover vers 2h du matin.

Rappelons qu'un témoin avait composé le 911 peu avant pour rapporter qu'un automobiliste roulait extrêmement vite sur l'autoroute dans ce secteur. Un autre témoin a ensuite rapporté avoir vu une sortie de route.

Arrivés sur les lieux, des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont trouvé dans le fossé la victime inconsciente, sa motocyclette de même qu'une automobile sans occupant.

Lors des minutes suivantes, un résidant de Saint-Cyrille-de-Wendover a appelé la police pour dire qu'un homme avait frappé à sa porte. Il a fui à l'arrivée des policiers, mais ceux-ci l'ont capturé peu après dans un rang.

La police a rapidement fait un lien entre les deux événements, croyant que l'homme avait laissé son automobile, une Mazda 3 de couleur rouge, dans le fossé après l'impact. Après son arrestation, il a été transporté à l'hôpital où on l'a soumis à un test pour vérifier le taux d'alcool dans son sang.

Lors de la comparution dans une salle de cour du palais de justice, des membres de la famille du défunt étaient présents.

Gamelin est resté détenu, mentionne la procureure de la Couronne Me Vicky Smith, qui s'est opposée à sa remise en liberté.

Il sera de retour au palais de justice le 12 juillet pour son enquête sur remise en liberté.

D'autres accusations pourraient être déposées contre lui, souligne-t-elle, puisque l'enquête policière n'est pas terminée.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer