Incendie majeur: un article de fumeur serait en cause

Le service de protection contre les incendies de la Ville de Magog privilégie... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Le service de protection contre les incendies de la Ville de Magog privilégie la thèse de l'article de fumeur mal éteint pour expliquer le violent incendie qui a fait rage mardi en bordure du chemin de la Rivière.

«On pensait que la cause était de nature électrique à un certain moment, mais on croit finalement que c'est un article de fumeur qui est à l'origine de l'incendie. On parle d'une origine accidentelle», déclare Steve Lavoie, capitaine aux opérations au service de protection contre les incendies de la Ville de Magog.

M. Lavoie précise toutefois que l'enquête entreprise pour déterminer les causes du brasier poursuit son cours. On veut déterminer comment l'article de fumeur en cause a pu provoquer un tel sinistre.

Rappelons que seulement deux des 11 logements de l'immeuble incendié ont été épargnés. Le second étage du bâtiment a été complètement détruit par les flammes et l'eau a endommagé plusieurs logements additionnels. Des locataires ont tout perdu en raison du sinistre.

D'autre part, d'après les informations dévoilées par Steve Lavoie, les premiers pompiers arrivés sur les lieux de l'incendie ont mis seulement neuf minutes pour effectuer le trajet entre la caserne et la place de laGondole.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer