Accusé d'inceste sur sa fille de 19 ans: il règlerait ses comptes avec la justice en septembre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un individu de 44 ans accusé d'inceste envers sa fille de 19 ans pourrait régler ses comptes avec la justice en septembre prochain.

L'accusé a renoncé, lundi, à son enquête préliminaire et a été cité à son procès pour avoir eu des relations sexuelles complètes avec sa fille de mai à août 2015.

C'est la mère adoptive de la victime alléguée qui a porté plainte au Service de police de Sherbrooke dans cette affaire.

L'accusé dans cette affaire qui avait 25 ans à la naissance de sa fille, alors que la mère avait 15 ans, en a perdu la garde en bas âge.

L'individu a repris contact avec sa fille alors que cette dernière était rendue à l'âge adulte.

C'est lors de ces visites que les contacts puis les relations sexuelles auraient eu lieu.

Les avocates au dossier, Me Karine Poliquin en défense et Me Joanny Saint-Pierre pour le ministère public, ont mentionné au juge ConradChapdelaine de la Cour du Québec que les discussions dans cette affaire étaient très avancées.

«On s'enligne pour un règlement dans le dossier», a expliqué Me Poliquin au tribunal.

Le dossier a été reporté au 14 septembre prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer