Trois blessés lors de l'incendie d'une maison centenaire

Un incendie s'est déclaré, lundi matin, au 4892 rue Dollard, à Lac-Mégantic,... (Photo collaboration spéciale Gilles Thibodeau)

Agrandir

Photo collaboration spéciale Gilles Thibodeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ronald Matrtel

(Lac-Mégantic) Un incendie s'est déclaré, lundi matin, au 4892 rue Dollard, à Lac-Mégantic, nécessitant une alarme générale. L'appel est entré à 9 h 22 à la caserne du Service de protection incendie de Lac-Mégantic.

Le directeur du service, Denis Lauzon, a demandé à tous les pompiers de Lac-Mégantic de se présenter, une vingtaine environ, parce qu'il s'agissait d'un incendie d'édifice près du centre-ville. À l'arrivée des pompiers, le feu sévissait à l'arrière, dans un logement du deuxième étage et se propageait déjà au toit.

« Un homme ensanglanté gisait au sol. Des voisins nous ont avertis qu'il avait sauté par une fenêtre du deuxième. Il avait une coupure qui était visible. Nous avons appelé rapidement les ambulanciers. Finalement, ce sont trois personnes qui ont été transportées à l'hôpital pour vérification de leur état de santé, avec des blessures plutôt mineures. Des résidants qui étaient couchés, sans doute », a raconté M. Lauzon, en fin d'après-midi.

Des travaux s'effectuaient sur le toit pour changer les bardeaux d'asphalte, mais il semble que l'incendie ne serait pas relié à ces travaux, puisque le feu a pris naissance dans un logement.

À un certain moment, le directeur Lauzon a fait appel à l'entraide des pompiers de Nantes, compte tenu que ses hommes commençait à montrer des signes de fatigue, surtout à cause de la chaleur. « Il y avait des plafonds à enlever, avec des plaques de gyproc et des lattes avec du plâtre, ça demandait de l'endurance, je n'ai pas pris de chance. » 

« Nous avons maîtrisé le feu assez rapidement. Mais la maison, qui était centenaire, avait plusieurs toitures qui avaient été refaites avec les années, de même que plusieurs murs refaits. La construction datait de 1912, à claire-voie, avec une isolation de bran-de-scie, entre autres, ce qui ne nous a pas aidé! Une petite fumée sortait encore, en début d'après-midi, que nous avons eu des problèmes à trouver et qui nous inquiétait. Nous avons commencé à retourner des pompiers à la caserne vers 14 h. »

L'enquête se poursuivra mardi pour déterminer la cause de cet incendie.

Partager

À lire aussi

  • Cri du coeur d'un ex-candidat à la mairie

    Actualités

    Cri du coeur d'un ex-candidat à la mairie

    La situation de Pierre Deschamps s'est détériorée depuis qu'il a voulu accéder à la mairie de Lac-Mégantic, l'automne dernier. Déclaré invalide, sur... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer