Accident au Dollarama: «La passion de Loïc pour le vélo nous a sauvé la vie»

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) « C'est la passion de Loïc pour le vélo qui nous a sauvé la vie »

Ève Drapeau et son père Claude Jr Drapeau.... (Spectre Média, Frédéric Côté) - image 1.0

Agrandir

Ève Drapeau et son père Claude Jr Drapeau.

Spectre Média, Frédéric Côté

ÈveDrapeau reste encore très émotive lorsqu'elle reparle des événements où son frère de 12 ans et elle ont été coincés contre le mur du magasin Dollorama de la Place Fleurimont par un véhicule conduit par une femme de 80 ans. L'octogénaire a confondu la pédale d'accélération avec celle du frein.

L'adolescente de 14 ans de Sherbrooke a subi des coupures au bras lors de cet accident survenu le 30 juin en après-midi. Son frère s'en tire miraculeusement avec des coupures et des brûlures aux deux jambes.

«C'était comme dans un film. La voiture a foncé vers nous sans s'arrêter», explique ÈveDrapeau.

«Loïc n'a aucune fracture. Ç'a frôlé l'os, il a été coupé sur une grande partie de sa jambe, mais rien n'a été cassé. Le médecin m'a dit que Loïc avait certainement un ange gardien, car dans sa malchance, il n'aurait pas pu être plus chanceux. Le vélo a absorbé le choc et a fait en sorte que les enfants ne se retrouvent pas directement entre le mur et la voiture. Sans cela, ils seraient en fauteuil roulant ou ils auraient pu y laisser leur vie», ajoute le père des deux adolescents, Claude Jr Drapeau.

Loïc Drapeau devrait recevoir son congé de l'hôpital au cours de la journée de mardi.

«Il devra certainement faire de la réadaptation tout l'été. Les médecins ont dit qu'il pourrait faire du vélo à temps pour son entrée au secondaire en sport-étude vélo de montagne», ajoute le père de l'adolescent qui fait partie du club de vélo de montagne club Dalbix.

Claude Jr Drapeau indique que ses enfants gardent des séquelles psychologiques de cet événement traumatisant.

«Ils font des cauchemars la nuit. Ils se réveillent en criant. Ève a peur des autos rouges comme celle de la dame ou lorsqu'elle entend des autos accélérer», mentionne Claude Jr Drapeau.

L'hommage rendu aux deux adolescents lors de la Classique Pif a ému Ève Drapeau.

«C'est certain que ça m'a redonné espoir. Loïc a été ému lorsque sa grand-mère lui a donné un chandail de sa marque préférée», mentionne Ève Drapeau.

La dame de 80 ans qui a foncé sur les deux enfants ne sera pas accusée au criminel à la suite de ces événements.

«Les enquêteurs ont conclu que c'était un malheureux accident. Aucune accusation ne sera déposée contre elle. Des vérifications seront faites à la SAAQ concernant les capacités de la conductrice. C'est un suivi administratif qui sera fait», explique le porte-parole du SPS, Samuel Ducharme.

Le père des enfants affirme ne pas garder de rancoeur envers l'automobiliste à l'origine de cet accident, mais il aurait aimé que ses enfants puissent recevoir des excuses.

«Lorsque tu découvres tes enfants dans cet état, tu penses vivre un cauchemar. Je ne lui en veux pas. Je comprends que c'est un accident. Cependant, elle aurait pu prendre le temps d'envoyer une carte ou de communiquer avec les enfants pour présenter des excuses», estime Claude Jr Drapeau.

Ce dernier estime que la SAAQ devrait revoir ses façons de faire pour évaluer les capacités de conduire des aînés.

«Je ne sais pas si c'est le cas ici, mais la prise de médicament peut affaiblir les capacités de conduire. Au lieu de juste passer des tests théoriques, il faudrait aussi faire passer des examens pratiques à partir d'un certain âge», estime M. Drapeau.

Claude Jr Drapeau tient à remercier les policiers, pompiers et ambulanciers paramédicaux qui ont porté secours à ses enfants.

«Même le mari de la femme qui conduisait le véhicule a porté secours à mes enfants après l'accident. Le personnel du CHUS a aussi été extraordinaire avec Loïc et Ève», soutient Claude Jr Drapeau.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer