Arme prohibée chargée: un ex-élu d'East Angus en prison

Roger Turmel est incarcéré pour avoir eu en... (123RF)

Agrandir

Roger Turmel est incarcéré pour avoir eu en sa possession une arme prohibée chargée

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Acteur politique municipal et homme d'affaires de la MRC du Haut-Saint-François, Roger Turmel se retrouve derrière les barreaux pour une affaire de possession d'arme prohibée chargée.

Ancien candidat à la mairie et conseiller municipal à East Angus ainsi que candidat défait comme préfet à la MRC du Haut-Saint-François, l'individu de 72 ans est détenu depuis la mi-mai.

Le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec a fixé, mardi, le procès de Turmel au 27 septembre prochain au palais de justice de Sherbrooke.

Celui qui voulait diriger la municipalité d'East Angus en 1999 a mentionné au juge qu'il était victime d'une arnaque.

« Je ne veux pas finir ma vie en prison. Je ne suis pas responsable pour l'affaire du gun », a lancé au juge Roger Turmel.

Accusé au début 2016 dans une affaire de harcèlement criminel, introduction par effraction, menaces et voies de fait, Turmel a été arrêté dans l'affaire de possession d'arme à la mi-mai à la suite d'une information reçue à la Sûreté du Québec.

En décembre 2015, Turmel aurait franchi les limites légales à l'endroit d'une femme de laquelle il s'était amouraché et de son conjoint.

Le 16 mai dernier, les policiers ont trouvé une arme chargée dans le véhicule de type Dodge Caravan conduit par Roger Turmel, mais qui ne lui appartenait pas.

La possession d'une arme prohibée chargée est passible d'une minimale de détention de trois ans. 

Son avocat Me Joël Bourassa a annoncé qu'il contestera « le contrôle et la connaissance » de l'arme prohibée chargée dans le cadre du procès prévu pour une journée.

Des pilules de méthamphétamine avaient aussi été trouvées au domicile de Turmel lors de la perquisition.

Le juge Érick Vanchestein de la Cour du Québec a refusé de le remettre en liberté sous conditions, lundi dernier, à la suite de son enquête sur remise en liberté.

Me Bourassa et le procureur aux poursuites criminelles Me Andy Drouin ont reporté les dossiers dans l'affaire de harcèlement à la même date que le procès pour l'arme prohibée chargée en septembre prochain.

Roger Turmel avait été battu au poste de préfet de la MRC du Haut-Saint-François en 2009 par Nicole Robert et comme maire d'East Angus par Stephen Gauley en 1999. Roger Turmel a été conseiller municipal à East Angus entre 1991 et 1995.

L'homme d'affaires a été impliqué dans quelques projets à East Angus au cours des années 2000. 

Mardi, il a mentionné au juge être en démarrage d'entreprise et que le projet allait avorter s'il n'était pas libéré de prison.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer