Jean Simoneau admet être attiré par les jeunes garçons

Sur un site internet, le présumé pédophile tente... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Sur un site internet, le présumé pédophile tente de démontrer que la pédérastie, l'amour charnel entre hommes et jeunes garçons, n'a rien de déplacé et que c'est la société qui rejette une partie d'elle-même en n'acceptant pas les contacts sexuels entre adultes et enfants de plus de 10 ans consentants.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Arrêté dans le cadre de l'opération policière Malaise plus tôt cette semaine, le Magogois Jean Simoneau avoue lui-même être attiré sexuellement par les adolescents sur un site internet consacré à sa carrière d'écrivain.

Sur ce site internet, le présumé pédophile tente de démontrer que la pédérastie, l'amour charnel entre hommes et jeunes garçons, n'a rien de déplacé et que c'est la société qui rejette une partie d'elle-même en n'acceptant pas les contacts sexuels entre adultes et enfants de plus de 10 ans consentants.

« C'est cette hypocrisie et cette folie collective que Jean Simoneau essaie de dénoncer dans son livre La pédérastie mise à nu. Pour être absolument honnête, l'auteur ne cache pas être lui-même pédéraste et avoir même fait de la prison », peut-on lire sur une des pages du site.

Et il va plus loin en affirmant que « la pédérastie est une orientation sexuelle au même titre que l'homosexualité ou l'hétérosexualité. Cependant, il n'accepte pas la pédophilie, c'est-à-dire l'amour des enfants ayant moins de 10 ans. »

Jean Simoneau soutient que, dès leur entrée au secondaire, les jeunes devraient pouvoir profiter d'une complète liberté sexuelle après avoir au préalable suivi des cours de sexualité à la fin du primaire. « La liberté sexuelle doit être entière tant qu'on respecte la non-violence et le consentement mutuel. Il croit cela essentiel pour créer une conscience personnelle. »

Le Magogois accuse également les religions d'avoir « perverti la sexualité en prétendant que le corps, spécialement celui de la femme, est source de corruption. La perception religieuse est devenue un véritable lavage de cerveau et un rejet systématique du corps, comme si nous devions vivre comme des esprits. »

Et il ajoute à ce sujet que « cette perception schizophrène de la sexualité est responsable de l'hystérie des parents qui apprennent que leur jeune a eu une expérience sexuelle avec un type plus âgé que lui. Cette folie fait en sorte que l'on peut retourner jusqu'à 30 dans la vie d'un individu qui a eu un attouchement sexuel non-violent et consenti avec un jeune pour le condamner à la prison. »

Âgé de 73 ans, Simoneau a été arrêté jeudi. Il a comparu hier au Palais de justice de Montréal. Près de 20 personnes auraient jusqu'ici été épinglées par les policiers dans le cadre de l'opération Malaise, principalement liée au phénomène de l'exploitation sexuelle des enfants sur internet.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer