Opération radar à Deauville: 20 automobilistes tombent dans le panneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Même si les automobilistes avaient été informés à l'avance du lieu et de l'heure d'une opération de contrôle de vitesse du Service de police de Sherbrooke devant l'école primaire Notre-Dame-de-Liesse du secteur Deauville à Sherbrooke, deux fois plus d'automobilistes ont été interceptés.

Le Service de police de Sherbrooke avait annoncé dans les médias traditionnels et les médias sociaux sa présence entre 11 h 30 et 12 h 30 dans ce secteur, jeudi midi.

Qu'à cela ne tienne, 20 automobilistes ont été interceptés à des limites bien au-delà de la limite de 50 km/h permise dans cette zone scolaire située sur le boulevard Bourque.

« Nous avions effectué une opération radar à cet endroit mardi dernier à la même heure. Nous avions alors intercepté dix automobilistes. Jeudi, nous en avons intercepté le double, dont une personne qui circulait à 86 km/h devant l'école », compare Martin Carrier du SPS.

La zone scolaire de cette école primaire est problématique avec plus de 292 constats d'infraction émis dans ce secteur lors de l'année scolaire.

 « Le nombre de constats émis ici est énorme. Nous avions ciblé cet endroit. Nous voulions sensibiliser les gens devant cette école. Il faut être conscient que des enfants traversent le boulevard Bourque sur l'heure du dîner à pied ou à vélo. La signalisation est présente. Il faut prendre quelques minutes de plus sur la route pour assurer la sécurité des enfants », soutient le porte-parole du SPS.

Cette opération de sensibilisation se déroulait dans le cadre de la semaine «Pas de vitesse, pas de remords» qui se tient à travers le Québec.

« Les conducteurs doivent adapter leur vitesse et être conscients de leur environnement. Tout au long du mois de juin, nous allons tenir d'autres opérations. En 2014, ce sont plus de 16 000 constats de vitesse qui ont été émis. Vitesse équivaut souvent à accidents graves et même mortels », signale Martin Carrier du SPS.

 

Pendant ce temps à Magog...

 Mercredi, une automobiliste de 72 ans a été interceptée alors qu'elle roulait à 103 km/h dans une zone de 50 km/h.

 Les patrouilleurs de la Régie de police Memphrémagog effectuaient une opération de contrôle de vitesse sur la rue Sherbrooke à Magog à la hauteur du concessionnaire Dion automobile.

Un constat d'infraction de 803 $ lui a été remis. Dix points d'inaptitude seront ajoutés à son dossier de conduite. Le permis de conduire de la septuagénaire a été suspendu pour sept jours.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer