Femmes attaquées à coups de roche: un suspect a comparu

Deux suspects sont recherchés par le Service de police de Sherbrooke après... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Deux suspects sont recherchés par le Service de police de Sherbrooke après avoir attaqué deux jeunes femmes à coups de roche.

Les deux jeunes femmes de 20 et 21 ans ont subi de graves blessures lors de cette attaque survenue dans le stationnement du bar Le Réservoir hypertaverne dans le secteur Rock Forest. Elles ont été conduites au CHUS pour soigner des fractures crâniennes et des lacérations au visage.

Cette affaire tient son origine d'une situation qui a dégénéré à l'intérieur du bar dans la nuit de samedi à dimanche.

Un homme de 31 ans s'est retrouvé dans les toilettes du bar en compagnie des deux jeunes femmes. Des avances sexuelles auraient été faites par l'individu à l'une des jeunes femmes qui les a refusées.

«L'individu serait devenu insistant. Une altercation physique s'en est suivie. Le suspect lui a asséné un coup de poing. La jeune femme s'est retrouvée au sol. Nous avons été appelées sur place», explique le porte-parole du SPS, Samuel Ducharme.

Une fois sur place, les policiers ont réussi à localiser le suspect qui était à l'extérieur du bar.

«La victime a identifié le suspect. Cependant, ce dernier a refusé de collaborer. Il a pris la fuite», explique le porte-parole du SPS.

Pendant que les policiers tentaient de retrouver le suspect, deux autres individus, un homme et une femme attaquaient les deux jeunes femmes dans le stationnement du bar à coups de roche.

Ces deux suspects sont toujours recherchés par le SPS.

«Nous voulons rencontrer des témoins. Ils sont invités à entrer en contact avec nous», mentionne le porte-parole du SPS.

Le suspect de 31 ans a pour sa part été localisé. Il a résisté à son arrestation et des accusations criminelles ont été portées contre lui au palais de justice de Sherbrooke.

Alexandre Roy a été accusé de voies de fait, menaces et intimidation sur un policier, voies de fait sur deux femmes ainsi que conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool.

L'individu de 31 ans est bien connu des services policiers et possède des antécédents judiciaires.

Le procureur aux poursuites criminelles Me Régis Juneau-Drolet s'est objecté à sa remise en liberté.

L'avocate de la défense Me Karine Poliquin a reporté le dossier pour fixer l'enquête sur remise en liberté à mardi.

Toute information concernant cette affaire peut être communiquée au SPS au 819-821-5544.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer