Les policiers auront les vitres teintées à l'oeil

Les automobiles aux vitres trop foncées seront sous surveillance au cours des... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les automobiles aux vitres trop foncées seront sous surveillance au cours des prochaines semaines à Sherbrooke, car les policiers les auront à l'oeil.

Une escouade spécialement formée interviendra à quelques reprises pour vérifier l'opacité des vitres des voitures.

Jeudi avant-midi, des policiers motards ont tenu une première opération dans le secteur Rock Forest. On a distribué 26 constats accompagnés d'une amende de 269 $. On a aussi donné 13 avertissements, précise Martin Carrier, porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS).

«Il y aura d'autres opérations du genre», assure-t-il.

«Ce sont des agents spécialement formés. Ils utilisent un photomètre. L'appareil valide si la vitre laisse passer 70 pour cent de la lumière, conformément à l'article 265 du Code de la sécurité routière.»

En moyenne, chaque année, le SPS donne 120 constats de ce type, ajoute M. Carrier.

«C'est une question de sécurité pour le conducteur et ses passagers, dit-il. Si les vitres sont trop foncées, il est plus difficile de voir les angles morts.»

«C'est aussi pour la sécurité des policiers. Les vitres foncées ne permettent pas de voir qui est dans le véhicule. Certains ont carrément des vitres noires.»

Les commerces spécialisés en  pièces d'auto sont tenus de connaître la règlementation en cette matière, souligne le relationniste du SPS.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer