L'ancien maire Cardinal accusé de supposition de personne

Éric Cardinal... (Photo collaboration spéciale, Éric Beaupré)

Agrandir

Éric Cardinal

Photo collaboration spéciale, Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Cyrille-de-Wendover) L'ancien maire de Saint-Cyrille-de-Wendover Éric Cardinal a encore des démêlés avec la justice.

Celui qui faisait déjà face à six chefs d'accusation de vol, fraude, production et utilisation de faux documents, vient d'être arrêté une nouvelle fois pour supposition de personne et bris d'engagement pour des gestes commis le 10 mars 2016.

Selon la dénonciation, il se serait fait passer pour Marc Cardinal afin d'obtenir une faveur qu'il n'aurait pas été en mesure d'obtenir en conservant son identité. Il demeurera derrière les barreaux jusqu'à mercredi, date de son retour au palais de justice de Drummondville.

Rappelons que Cardinal a été élu maire de Saint-Cyrille en novembre 2006 et destitué de son poste trois ans plus tard en raison d'une absence prolongée du conseil municipal. Il a été arrêté une première fois le 16 juillet 2015, à Québec, pour avoir notamment dépossédé son père, Constant Cardinal, d'une somme d'argent inférieure à 5000 $, à l'aide d'un document contrefait.

L'ancien politicien, aujourd'hui âgé de 41 ans, a également été accusé d'avoir commis des vols d'essence dans des stations-service Sonic et Couche-Tard de Drummondville au cours de l'été 2014.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer