Le notaire François Chouinard radié pour six mois

François Chouinard... (Photo site web Guertin société d'avocats)

Agrandir

François Chouinard

Photo site web Guertin société d'avocats

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un notaire sherbrookois, François Chouinard, a été radié pour une période de six mois à la suite d'une histoire de testament altéré.

La suspension a été prononcée par le Tribunal des professions du Québec le 2 mai dernier.

Le notaire a été reconnu coupable sur deux chefs, soit d'avoir modifié ou altéré un testament et d'avoir fourni une copie non conforme du document notarié à une personne liée au dossier.

Les événements qu'on lui reproche sont survenus en août 2011.

Comme facteurs aggravants des gestes posés, le Tribunal retient que des « versions des legs produites ont créé de la confusion chez les légataires », que le notaire Chouinard a posé « des gestes pour masquer une erreur » et qu'il y a « donc eu préméditation », mentionne-t-on dans le jugement.

On rappelle que « l'appelant n'en est pas à son premier passage devant l'instance disciplinaire de son ordre ». « Les gestes sont au coeur même de l'exercice de la profession de notaire », fait-on valoir.

François Chouinard fait partie de l'étude CFL notaires, au sein de la société d'avocats Guertin à Sherbrooke.

Pendant la radiation temporaire du notaire Chouinard, son greffe sera cédé à Me Bruno Lavoie, notaire qui pratique dans la même firme, a-t-on annoncé jeudi après-midi.

On ajoute que lorsque les événements rapportés se sont produits, Me Chouinard était à l'emploi de l'étude Paré Tanguay notaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer