Une nouvelle vague de graffitis haineux fait son apparition

Une nouvelle vague de graffitis haineux a secoué... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Une nouvelle vague de graffitis haineux a secoué Drummondville, mercredi.

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Drummondville) Après une courte période d'accalmie, les municipalités de Drummondville et de Saint-Cyrille-de-Wendover ont été le théâtre d'une nouvelle vague de graffitis haineux au cours des dernières heures.

Dans plusieurs parcs situés sur le territoire, on pouvait lire l'inscription « Interdit au musulman », laissant présager que les adeptes de cette religion n'étaient pas les bienvenus dans ces lieux publics.

La Sûreté du Québec ne prend évidemment pas à la légère ces actes de xénophobie et met les bouchées doubles afin de progresser l'enquête initiée il y a plusieurs semaines déjà. Bien que les indices s'additionnent, les autorités n'ont pas été en mesure d'arrêter de suspect dans cette affaire. On compterait, au moment d'écrire ces lignes, pas moins d'une cinquantaine de cas de vandalisme haineux sur le territoire. La typographie suggère que la majorité de ces graffitis aient le même auteur.

Des voisins de certains parcs touchés ont été rencontrés par les policiers. Ils pourraient être en mesure de fournir des détails importants permettant d'identifier le ou les suspects. La SQ invite les citoyens qui détiennent de l'information à ce sujet à communiquer avec la Centrale d'information criminelle au 1 800 659-4264.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer