La soirée bien arrosée d'une montréalaise se termine derrière les barreaux

La soirée sherbrookoise bien arrosée d'une jeune montréalaise de 22 ans s'est... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La soirée sherbrookoise bien arrosée d'une jeune montréalaise de 22 ans s'est terminée derrière les barreaux.

Sa dérape a commencé vers 5 h en fin de nuit jeudi alors qu'elle a frappé le terre-plein à l'intersection des rues King et Alexandre à Sherbrooke.

«L'automobiliste a frappé le terre-plein avant de prendre la fuite», explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier.

Les policiers ont localisé le véhicule Nissan Rogue plus loin sur la rue King Ouest à la hauteur de la rue Léger.

«Ils ont fait un appel des gyrophares et de sirène auprès de l'automobiliste qui a refusé de s'immobiliser. Elle a accéléré pour tenter de fuir les policiers», signale le porte-parole du SPS.

L'automobiliste s'est finalement immobilisée à la hauteur de la rue du Haut-Bois dans le secteur Rock Forest.

«Lorsqu'elle est débarquée de son véhicule, la jeune femme était hystérique. Elle a sauté sur les policiers. Ces derniers ont réussi à la maîtriser avant de procéder à son arrestation. Une fois au poste de police, elle a refusé de se soumettre à l'alcootest», mentionne l'agent Carrier.

La jeune femme sans antécédent judiciaire a passé la nuit derrière les barreaux.

Elle devrait comparaître au palais de justice de Sherbrooke sous de multiples accusations de conduite avec les capacités affaiblies, refus de se soumettre à l'alcootest, fuite des policiers, voies de fait sur les policiers et délits de fuite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer