Vandalisme: la fillette de bronze revient parc Woodyatt

Un peu plus d'un an après que des vandales aient littéralement scié la fillette... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Un peu plus d'un an après que des vandales aient littéralement scié la fillette de bronze de son socle, la statue est de retour au Parc Woodyatt, au grand plaisir des passants et de son copain qui était bien esseulé depuis.

La porte-parole de la Ville de Drummondville, Sonia Collard, a confirmé que l'artiste qui a réalisé l'oeuvre, à la fin des années 1990, avaient toujours le moule de la petite fille. Il a donc pu créer une copie conforme, une dépense approchant les 10 000$.

On se rappellera que des malfaiteurs se sont emparés de l'imposante statue en décembre 2014, laissant derrière eux un paysage désolant. Les policiers de la SQ de Drummond avaient ouvert une enquête, mais n'ont pas été en mesure de dénicher l'identité des suspects. Les enquêteurs sont toujours à pied d'oeuvre afin de faire la lumière sur cette affaire.

Afin de prévenir un deuxième larcin, la Ville de Drummondville a déplacé quelque peu le monument afin qu'ils soient davantage visible pour les passants. On a également mandaté un employé municipal à la surveillance du site. Cette oeuvre de bronze est un don de Camille McKenzie du Club Rotary.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer