Des chauffards tiennent les policiers occupés

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont eu affaire à des conducteurs peu... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont eu affaire à des conducteurs peu respectueux du code de la sécurité routière dans la région de la MRC des Sources au cours des derniers jours.

Dans la nuit du 16 avril vers 3h, un homme de 28 ans a croisé des patrouilleurs de la SQ alors qu'il circulait à haute vitesse sur la route 255 à Wotton. «Il a été capté à plus de 160 km/h dans la zone de 90, ce qui lui a valu un constat d'infraction de 1 444$ et 14 points d'inaptitude», relate Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ en Estrie. 

«Le contrevenant était conducteur désigné pour ramener ses deux passagers qui étaient en état d'ébriété. Son permis de conduire a été suspendu sept jours et son véhicule a été remisé puisque aucun de ses passagers n'était en état de conduire.»

Puis dans la nuit du 17 avril, vers 3h15, des agents ont intercepté un homme de 63 ans qui conduisait de manière erratique sur la rue Thibault à Danville. «Le résident de Terrebonne a été arrêté pour conduite avec la capacité affaiblie par l'alcool. Il a échoué l'alcootest avec un taux avoisinant le double de la limite permise», ajoute Mme Guindon.

«Son permis de conduire a été suspendu 90 jours et son véhicule a été remisé en attendant la suite des procédures judiciaires contre lui.»

«Une multitude d'infractions»

Ce n'était pas tout. Lundi matin, vers 6h30, un automobiliste de 24 ans a été capté alors qu'il circulait à plus de 100 km/h dans la zone de 50, sur la sur St-Jean à Wotton. «Les policiers ont constaté qu'il commettait une multitude d'infractions. Son permis de conduire était sanctionné et la SAAQ avait émis une interdiction de circuler pour ses véhicules», déplore la sergente relationniste.

«Les policiers lui ont émis un constat de 866$ et 10 points d'inaptitude pour le grand excès de vitesse, 481$ pour avoir circulé avec un permis sanctionné et 481$ pour avoir mis en circulation un véhicule qui étant interdit de circuler.»

« De plus, son permis de conduire a été suspendu 30 jours puisqu'il n'en était pas à sa première infraction en matière de grand excès de vitesse.»

Aurélie Guindon souligne que ces effractions au code de la sécurité routière constituent «un bon échantillonnage d'exemples d'interventions» que les patrouilleurs de la Sûreté du Québec mènent au quotidien sur le réseau estrien.

«Lorsqu'ils ne répondent pas à des appels, les policiers portent une attention particulière aux infractions contributives aux collisions, entre autres les excès de vitesse puisqu'ils représentent la première cause de collisions mortelles au Québec», dit-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer