Procès pour inceste: des dessins d'une victime alléguée déposés en preuve

La preuve est close au procès pour inceste d'un père de famille au palais de... (La Tribune, René-Charles Quirion)

Agrandir

La Tribune, René-Charles Quirion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La preuve est close au procès pour inceste d'un père de famille au palais de justice de Sherbrooke.

La preuve est close au procès pour inceste... (La Tribune, René-Charles Quirion) - image 1.0

Agrandir

La Tribune, René-Charles Quirion

L'accusé, un Sherbrookois dont l'identité fait l'objet d'une ordonnance de non-publication pour protéger celles des victimes alléguées, fait face à huit chefs d'inceste, agression sexuelle, incitation à des contacts sexuels et attouchements sexuels entre 2005 et 2008 ainsi que des attouchements sexuels et incitation à des contacts sexuels entre 2013 et 2014. 

Les dessins réalisés par la plus jeune des deux victimes alléguées de l'individu de 35 ans accusé d'inceste à Sherbrooke ont été déposés en preuve au jury.

Une pédiatre, une intervenante de la direction de protection de la jeunesse ainsi que la responsable d'une famille d'accueil ont été appelées à la barre par la poursuite, jeudi.

«Je lui ai demandé si elle savait que ce n'était pas bien.»


Ils sont tous venus témoigner concernant les confessions que la plus jeune des deux victimes aurait faites au sujet du présumé comportement déviant de son père à son endroit.

«Mon papa a mis son fifi dans ma bouche... Je lui ai demandé si elle savait que ce n'était pas bien, elle a dit qu'avant elle ne le savait pas, mais que là elle le savait», a témoigné la responsable de la famille d'accueil où la plus jeune des deux victimes alléguées a été placée.

Le procès devant un jury constitué de cinq hommes et sept femmes est présidé par le juge Yves Tardif de la Cour supérieure.

C'est Me Stéphanie Côté qui défend l'accusé, alors que Me Laïla Belgharras et Me Andy Drouin représentent le ministère public dans cette affaire.

Me Côté annoncera au jury vendredi si elle présente des témoins en défense.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer