Adolescente happée sur la 13e Avenue: le conducteur reste détenu

Roger Marmonier de Sherbrooke reviendra devant le tribunal mercredi pour son... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Roger Marmonier de Sherbrooke reviendra devant le tribunal mercredi pour son enquête sur remise en liberté.

L'individu de 84 ans est demeuré détenu après sa comparution, mardi au palais de justice de Sherbrooke, où il répondait à des accusations de conduite avec les capacités affaiblies causant des lésions ainsi que de conduite dangereuse.

Le ministère public s'est opposé à sa remise en liberté.

Le récidiviste en matière d'alcool au volant a été arrêté lundi après avoir happé avec son véhicule une piétonne sur la 13e Avenue à la hauteur de la rue des Muguets à Sherbrooke.

L'accusé, qui demeure dans ce secteur, était dans un état d'ébriété à ce point avancé qu'il a été impossible pour les policiers de procéder à un prélèvement d'haleine.

Ils ont obtenu un mandat d'arrestation afin de pouvoir procéder à un prélèvement d'un échantillon sanguin afin d'établir le taux d'alcoolémie.

Après avoir dégrisé à l'hôpital, Marmonier a été amené au palais de justice de Sherbrooke.

L'individu de 84 ans avait une démarche lente lorsqu'il a comparu devant le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec.

Étant donné que l'accusé n'avait pas ses appareils auditifs, la communication avec lui s'avérait difficile.

C'est Me Marc-André Champagne qui assure la défense de Roger Marmonier, alors que Me Laila Belgharras représente le ministère public dans cette affaire.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer