Procès: l'accusé roulait à plus de 120 km/h, selon des témoins

Janick Brault Fortier, accusé de conduite dangereuse causant... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Janick Brault Fortier, accusé de conduite dangereuse causant des lésions, et Claude Robitaille, procureur de la Couronne.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Deux témoins sont venus jurer devant le tribunal s'être fait dépasser à une vitesse qu'ils estiment être plus de 120 km/h par un véhicule bleu qu'ils associent à Janick Brault-Fortier.

Cet individu de 29 ans subit son procès devant jury sous une accusation de conduite dangereuse causant des lésions au palais de justice de Sherbrooke.

La collision entre son véhicule Subaru bleu et la Toyota grise de la victime, Heather Stalker, est survenue dans les courbes de la route 222 à Racine près du lac Larouche le 14 décembre 2011 où la limite de vitesse est de 90 km/h.

Jean-François Chartier aurait été dépassé par le véhicule de Janick Brault-Fortier tout juste avant la descente de la côte du lac Larouche en direction de Sherbrooke. Ce témoin a estimé sa propre vitesse à environ 90-100 km/ h au moment du dépassement.

« J'ai remarqué la présence d'un véhicule bleu alors qu'il était à côté de moi. Il roulait très vite soit entre 120 et 140 km/h. Je l'avais vu loin dans mon rétroviseur. Il m'a rattrapé le temps de le dire (...) Il m'a dépassé et s'est placé devant moi en descendant la côte. Il y avait un camion 53 pieds qui a disparu dans la courbe. Il y avait aussi des piétons sur l'accotement qui semblent avoir eu peur. J'ai vu l'auto bleue commencer le dépassement du camion dans l'autre courbe » a témoigné Jean-François Chartier.

Ce dernier a vu le véhicule de la victime arriver en sens inverse alors que celui de Janick Brault-Fortier tentait de dépasser le camion remorque dans la courbe.

« Je l'ai vu mettre les freins alors qu'il se trouvait à la hauteur des roues de la remorque. L'autre véhicule arrivait en sens inverse et il y a eu le face à face », indique l'automobiliste.

Travailleur chez BRP de Valcourt, Simon Marcouiller a été dépassé par un véhicule bleu quelques minutes avant la collision.

« L'autre véhicule a fait un changement de voie rapide. Je me suis fait la réflexion que le dépassement était rapide et excité, mais je n'ai pas senti que ma sécurité était en jeu. J'ai perdu le véhicule de vue » explique le témoin qui a estimé la vitesse du Subaru à environ 120 km/h.

Pour être passés à de multiples reprises sur cette portion de courbes près du lac Larouche, les deux témoins sont venus affirmer au jury qu'ils n'ont jamais été dépassés à cet endroit. Le camionneur qui se trouvait devant Janick Brault-Fortier abonde dans le même sens.

« Jamais je ne me suis fait dépasser dans cette courbe », a indiqué le camionneur Marc-André Toussaint lors de son témoignage.

Dans son exposé d'ouverture le procureur aux poursuites criminelles Me Claude Robitaille a invité les six hommes et six femmes qui composent le jury à se concentrer sur la conduite de l'accusé le jour des événements.

« C'est la conduite qui est en cause dans cette affaire. Vous aurez deux questions à vous poser à partir de la preuve. Est-ce que la façon de conduire de Janick Brault-Fortier était dangereuse pour le public? Est-ce que cette façon de conduire représente un écart marqué par rapport à la conduite que devrait avoir un conducteur raisonnable? », a mentionné au jury Me Robitaille.

Même si les lésions subies par la victime font l'objet d'une admission, Heather Stalker a été appelée à la barre.

Elle est venue témoigner des multiples fractures subies lors de la collision. Elle a passé un mois à l'hôpital, un mois en réadaptation et elle a passé cinq mois en fauteuil roulant en raison de ses blessures.

C'est Me Jean-Guillaume Blanchette qui assure la défense de Janick Brault-Fortier dans cette affaire.

Le procès présidé par le juge Martin Bureau de la Cour supérieure se poursuit mercredi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer