Arrêté parce qu'il voulait s'en prendre au chirurgien

Les policiers de la SQ de Drummond ont... (Collaboration spéciale, Éric Beaupré)

Agrandir

Les policiers de la SQ de Drummond ont procédé à l'arrestation d'un individu armé et menaçant.

Collaboration spéciale, Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Les policiers de la SQ de Drummond ont procédé à l'arrestation d'un homme de 54 ans qui menaçait de s'en prendre à un médecin spécialiste, hier en mi-journée, aux abords de l'hôpital Sainte-Croix à Drummondville.

C'est un proche du suspect qui a communiqué avec les forces de l'ordre pour les informer qu'il était en direction du centre hospitalier, qu'il était en possession d'armes blanches et qu'il avait l'intention de s'en prendre au chirurgien. Puisque le quinquagénaire avait déjà eu des démêlés avec la justice, les agents ont pris l'information très au sérieux et sont intervenus de façon musclée afin de procéder à son arrestation.

Les policiers ont déclenché une opération de ratissage afin de localiser l'homme avant qu'il ne mette son plan à exécution. Au même moment, ils ont envoyé des patrouilleurs à l'hôpital afin de s'assurer de la sécurité du médecin, du personnel et des patients.

L'individu a été rapidement localisé par les policiers au coin des rues Brock et Saint-Édouard, à proximité du centre hospitalier de Drummondville. Ils ont procédé à une intervention qualifiée d'à haut risque, armes au poing, afin d'arrêter l'individu. En plus de posséder un couteau, l'homme présentait un risque d'instabilité et de menace imminente. L'intervention s'est faite en pleine heure de pointe, au coeur du centre-ville de Drummondville, devant plusieurs témoins stupéfaits par la rapidité d'intervention des policiers. Au cours de la manoeuvre, l'homme a été délesté d'une arme blanche. Il a été conduit au poste de police pour interrogation et devrait comparaître prochainement au palais de justice de Drummondville.

Selon ce qu'il a été permis d'apprendre, le suspect n'aurait pas été satisfait de services rendus par le chirurgien et aurait décidé de lui régler son compte.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer