Perquisition à L'Avenir : Valois remis en liberté

Stéphane Valois a été remis en liberté moyennant... (Photo collaboration spéciale, Éric Beaupré)

Agrandir

Stéphane Valois a été remis en liberté moyennant une série de conditions.

Photo collaboration spéciale, Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Drummondville) Arrêté mercredi matin lors de la perquisition de son domicile de la route 143 à L'Avenir, Stéphane Valois a pu reprendre sa liberté, vendredi, après quelques nuits derrière les barreaux.

L'homme de 43 ans est accusé d'avoir produit du cannabis, de possession de cannabis en vue d'en faire le trafic ainsi que possession de méthamphétamines. Étant donné qu'il avait des antécédents judiciaires, il n'a pas été en mesure de recouvrer sa liberté lors de sa comparution initiale.

La juge Marie-Josée Ménard a permis sa remise en libéré moyennant le respect d'une série de conditions, dont un couvre-feu et l'interdiction de posséder de la drogue ou des armes. Il a dû verser 1500 $ au greffe en guise de garantie.

Rappelons que l'opération de mercredi a permis aux policiers de la Sûreté du Québec de Drummond de mettre la main sur quelque 200 plants de cannabis, environ 18 kilogrammes de cannabis en vrac et dizaine de comprimés de méthamphétamine.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer