Fraude envers un employeur: Ghyslaine Beaudoin a comparu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Une femme de 35 ans de Sherbrooke aurait fait la grosse vie sur le dos de son employeur au cours des deux dernières années.

Ghyslaine Beaudoin... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Ghyslaine Beaudoin

Photo tirée de Facebook

Ghyslaine Beaudoin a comparu devant la juge Hélène Fabi de la Cour du Québec pour y être accusé d'un chef d'accusation de fraude de plus de 5000 $ à l'endroit des Habitations M. Fontaine de Sherbrooke entre le 26 septembre 2014 et le 14 décembre 2015.

Celle qui occupait les fonctions de technicienne comptable pour une entreprise de Sherbrooke aurait fraudé son employeur pour environ 156 000 $.

Voyage à Cuba, New York, en Floride, en ski, billets de hockey, la suspecte a multiplié les dépenses depuis 2014. Le profil Facebook de l'accusée montre d'ailleurs des photos d'un récent voyage à Universal Studio en Floride.

«La suspecte aurait utilisé son emploi auprès d'une compagnie de construction pour subtiliser de petits montants de façon régulière et parfois de plus gros montants par transfert d'argent ou de faux chèques. L'argent était dépensé rapidement en bien de consommation comme des restaurants ou des voyages», explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

L'avocat de la défense Me Jean-Guillaume Blanchette et le procureur aux poursuites criminelles Me Régis Juneau-Drolet se sont entendus sur des conditions de remise en liberté de l'accusée.

L'air dépité, elle a consenti à respecter ces engagements devant le tribunal.

Elle devra déposer son passeport aux greffes du palais de justice de Sherbrooke et ne pas se présenter chez son ancien employeur. Elle devra s'abstenir de communiquer avec son ancien patron de même que les membres de sa famille.

«Ma cliente devra prendre rendez-vous avec son médecin dans les 72 prochaines heures. Elle ne devra pas avoir de documents bancaires qui ne sont pas libellés à son nom. Ce n'est pas évident pour une personne de comparaître pour la première fois devant le tribunal», explique Me Blanchette.

Ghyslaine Beaudoin, qui ne possède aucun antécédent judiciaire, a été arrêtée mercredi matin à son domicile par le Service de police de Sherbrooke.

Son dossier reviendra devant le tribunal le 11 avril prochain pour la communication de la preuve.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer