Le principal actionnaire de l'ancien Étoile de Chine condamné à la prison

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'un des principaux actionnaires et administrateurs du restaurant l Étoile de Chine de Sherbrooke qui était établi aux Galeries 4-Saisons jusqu'en 2010 passera le prochain mois en prison pour avoir éludé de l'impôt entre 2007 et 2010.

Rong Fu Chen a été condamné pour une série d'accusations pour avoir floué les gouvernements du Québec et du Canada tant à titre personnel que par sa compagnie à numéros 9153-8629 Québec inc.

Rong Fu Chen a été condamné à trente jours de détention, dont les deux premiers jours ont été purgés la fin de semaine dernière. À compter de vendredi, il doit purger les 28 autres jours de sa peine. Le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec lui a aussi imposé des amendes totalisant plus de 180 000 $ à titre personnel.

Pour la compagnie à numéros, ce sont des amendes de près d'un demi-million $ qui ont été imposés en vertu de la Loi sur la taxe d'accises.

Rong Fu Chen et la compagnie à numéro qui opérait le restaurant l'Étoile de Chine, maintenant fermé, a omis ou acquiescé à l'omission d'inscrire des détails importants dans le registre ou sur les pièces d'une personne assujettie à une loi fiscale, à savoir plusieurs achats auprès de différents fournisseurs en alimentation.

Il était reproché à Rong Fu Chen d'avoir utilisé un système de comptabilité parallèle pour ne pas payer la TPS et la TVQ aux instances gouvernementales et plusieurs achats étaient payés en argent comptant.

Les chefs d'accusation de même que les amendes se sont multipliées entre le 1er avril 2007 et le 31 décembre 2010.

C'est Me Patrick Fréchette qui défendait l'accusé dans cette affaire, alors que Me Olivier Moreau représentait le ministère public.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer