Cinq producteurs de cannabis accusés de vol d'électricité

La perquisition de la Sûreté du Québec dans... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La perquisition de la Sûreté du Québec dans le Canton de Newport en octobre à été rendue possible grâce à des informations reçues du public.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Arrêtés en marge d'une production de cannabis démantelée à Danville en novembre 2015, Jean-Paul Laroche, Mario et Pierre Filion, Kim Duong Diep et Kien Ching Lee ont été accusés mardi de vol d'électricité à Sherbrooke.

C'est plus de 8000 $ d'électricité qui aurait été volé entre le 27 août et le 24 novembre 2015 par un détournement de courant réalisé dans cette serre de production.

Les cinq individus ont été arrêtés à la suite d'une perquisition dans une grange du chemin Craig à Danville. Des accusations de production de cannabis avaient alors été portées.

Mario Filion et Kien Cing Lee, qui sont détenus dans cette affaire, risquent une peine minimale de trois ans de prison s'ils sont reconnus coupables. La procureure aux poursuites criminelles dans cette affaire, Me Tian Meng, a déposé un avis de peine minimale.

Kien Ching Lee se trouvait avec un autre accusé Kim Duong Diep dans la grange servant de lieu de production lorsque le service des enquêtes régionales de la Sûreté du Québec est débarqué à Danville à la fin du mois de novembre dernier

Sept salles de production de cannabis avaient été aménagées à l'intérieur des bâtiments où 1330 plants ont été découverts.

La perquisition a permis de saisir 100 lampes servant à la production de cannabis, 600 grammes de cocotte de cannabis ainsi que l'équipement servant à la transformation de haschich.

Les avocats de la défense, Me Christian Raymond, Me Kim Dingman, Me Crystel Demers, Me Mathieu Métivier et Me Roland Roy, se sont entendus pour reporter le dossier au 16 février pour fixer l'enquête préliminaire.

Quatre autres producteurs au tribunal

Quatre individus arrêtés en octobre dernier dans un champ de production de cannabis dans le Canton de Newport étaient de retour devant le tribunal.

Yvan Garneau, Jean-François Massé, Richard Ortuso, et Mathieu Ouellet étaient présents devant le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec pour fixer leur enquête préliminaire.

Leurs avocats Me Marc-André Champagne et Me Benoit Gagnon de l'aide juridique ainsi que Me Christian Raymond ont reporté les dossiers de leur client au 15 mars prochain, le temps d'analyser la preuve qui doit leur être remise pour compléter la preuve au dossier.

Ils ont affirmé au juge qu'ils demanderaient la tenue de l'enquête préliminaire.

Les quatre individus ont été arrêtés le 8 octobre dernier alors qu'ils venaient de terminer leur récolte de plants de cannabis sur le chemin Learned Plaine dans le Haut-Saint-François.

Les individus venaient de charger les plants de cannabis et s'apprêtaient à quitter les lieux lorsque les policiers de la Sûreté du Québec sont débarqués.

Les suspects ont été accusés de production, de possession dans le but de trafic et de trafic de stupéfiants.

Cette opération a permis la saisie de plus de 126 kilos de cannabis en vrac. Le cannabis était prêt à être transformé pour la vente. Un véhicule utilitaire sport a été saisi comme bien infractionnel.

Cette perquisition a été réalisée à la suite d'une courte enquête de la Sûreté du Québec ouverte à la suite d'informations reçues du public.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer