Pratique illégale de la médecine: la peine d'Yves Charest connue au printemps

Yves Charest... (La Tribune, René-Charles Quirion)

Agrandir

Yves Charest

La Tribune, René-Charles Quirion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les observations sur la peine dans le dossier du naturopathe Yves Charest reconnu coupable de pratique illégale de la médecine se dérouleront ce printemps à Sherbrooke.

C'est à la suite d'une plainte de la famille de Patricia Niles décédée à l'âge de 66 ans que le Collège des médecins du Québec a ouvert une enquête contre Yves Charest.

Le 27 novembre 2014, le Collège des médecins du Québec avait déposé 14 accusations de pratique illégale de la médecine contre cet individu. Il en a reconnu neuf, soit des événements survenus en mars 2014, avril 2014 et juillet 2014.

C'est une enquêteuse du Collège des médecins se faisant passer pour une patiente qui a monté la preuve contre Yves Charest.

Sous l'emprise d'Yves Charest, Patricia Niles est décédée d'un cancer après avoir attendu trop longtemps pour suivre les traitements proposés par son médecin.

Trois témoins doivent être entendus lors des observations sur la peine dans le dossier d'Yves Charest. Le naturopathe devrait être appelé à témoigner lors de cette étape des procédures qui se déroulera le 19 mai prochain.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer