Les pompiers sauvent la vie d'une jeune femme

Les pompiers de Drummondville ont sauvé la vie... (COLLABORATION SPÉCIALE, ÉRIC BEAUPRÉ)

Agrandir

Les pompiers de Drummondville ont sauvé la vie d'une jeune femme en arrêt respiratoire.

COLLABORATION SPÉCIALE, ÉRIC BEAUPRÉ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Les pompiers du Service de sécurité incendie de Drummondville ont sauvé la vie d'une femme d'une trentaine d'années, mercredi matin, lors d'une intervention dans un immeuble à logements de la rue G.-E. Cyr, à Drummondville.

Appelés à se rendre sur les lieux d'un incendie, vers 10 h 30, les sapeurs ont aperçu une dame gisant inconsciente, visiblement incommodée par la fumée. Constatant qu'elle était en arrêt respiratoire, ils ont effectué les manoeuvres de réanimation. Au moment de la faire monter dans l'ambulance, elle avait un pouls.

« Nous avons eu des nouvelles du médecin traitant un peu plus tard dans la journée. Ce dernier nous a dit qu'elle était hors de danger », s'est réjoui le chef du Service, Yves Beaurivage.

L'atmosphère était évidemment à la fête à la caserne au cours des heures qui ont suivi l'événement. Une grande majorité des hommes qui constituent l'équipe sont devenus pompiers afin d'aider les gens et d'ultimement, sauver des vies.

« Il y a des sourires partout à la caserne, les gars chantent et rient, ils sont contents, ça donne du gaz. C'est un peu notre paie », renchérit le chef.

La victime doit également la vie à son conjoint qui revenait à son domicile alors que le brasier faisait rage. Accompagné d'un voisin, il a transporté son amie de coeur à l'extérieur.

Un feu de cuisson

C'est l'utilisation négligente d'une cuisinière qui serait à l'origine de l'incendie de mercredi matin. L'intervention rapide des sapeurs a permis de circonscrire les flammes au seul logement de la victime. On a constaté des dommages aux armoires et au système de ventilation. L'évaluation préliminaire des dégâts est d'environ 25 000 $. Les locataires des sept autres appartements du bâtiment ont pu réintégrer leurs domiciles en cours de journée.

Au moment d'écrire ces lignes, deux experts en scène d'incendie étaient toujours sur les lieux afin de tenter de cibler avec précision les causes et circonstances du sinistre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer