Mort d'un arpenteur: une mauvaise communication, dit la CSST

Francis Précourt a perdu la vie lorsqu'il a... (Photo fournie par la CSST)

Agrandir

Francis Précourt a perdu la vie lorsqu'il a été écrasé par les chenilles d'un « bulldozer » sur le chantier de réfection de la chaussée de la route 255.

Photo fournie par la CSST

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Parmi les causes à l'origine de l'accident ayant causé la mort d'un arpenteur d'un chantier sur la route 255, à Drummondville l'été dernier, la CSST retient la mauvaise communication lors des opérations.

Le 23 juillet, Francis Précourt, a perdu la vie au travail lorsqu'il se fait heurter, puis écraser par les chenilles d'un bouteur (« bulldozer ») sur le chantier de réfection de la chaussée.

L'enquête de la CSST a permis d'identifier deux causes pour expliquer l'accident. D'abord, l'opérateur de bouteur nivelle la zone excavée alors que l'arpenteur surveillant effectue des relevés de niveaux finaux dans la même zone, sans communication entre les deux.

Aussi, l'organisation du travail concernant la présence de travailleurs dans la zone de travail des équipements lourds est déficiente.

La CSST considère que l'entrepreneur et maître d'oeuvre du chantier, Sintra inc., a agi de façon à compromettre la sécurité des travailleurs. En conséquence, un constat d'infraction lui a été délivré.

Pour ce type d'infraction, l'amende peut varier de 16 124 $ à 64 495 $ pour une première offense, et de 32 248 $ à 161 240 $ en cas de récidive.

Dans les conclusions de son enquête, la CSST rappelle aux employeurs leur obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires.

Pour ce faire, il est essentiel de bien repérer les dangers, d'en informer les travailleurs et de mettre en place des moyens pour les éliminer. Rappelons qu'entre 2010 et 2014, au Québec, 29 travailleurs sont décédés après avoir été heurtés par un véhicule ou un équipement mobile.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer