Premier barrage routier: le SPS a intercepté 400 automobilistes

Le Service de police de Sherbrooke a souligné l'arrivée de la saison des party... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Service de police de Sherbrooke a souligné l'arrivée de la saison des party du temps des Fêtes en tenant un premier barrage routier de la saison jeudi soir pour sensibiliser les automobilistes à adopter un comportement responsable au volant après avoir consommé de la drogue ou de l'alcool.

Philippe Dubois... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Philippe Dubois

Archives La Tribune

Entre 20 h 15 et 21 h 30, le SPS a intercepté quelque 400 automobilistes sur la rue King Ouest à la hauteur de la rue Clark.

«Nous n'avons procédé à aucune arrestation pour conduite avec les capacités affaiblies», explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Philippe Dubois.

Les policiers ont profité de cette première activité de sensibilisation et de visibilité pour remettre des sous-verres de l'opération provinciale VACCIN sur lequel il est inscrit : «Célébrez sans déraper».Cet aide-mémoire leur rappellera qu'après une soirée festive, il vaut mieux avoir recours à un service de raccompagnement, à un conducteur désigné, au taxi, au transport en commun ou à l'hospitalité d'un proche.

«L'objectif était de rappeler que nous serons présents de façon constante d'ici la fin de cette opération au début janvier», mentionne l'agent Dubois.

Les barrages routiers seront répétés de façon ponctuelle en semaine et toutes les fins de semaine de décembre à Sherbrooke.

«Nous informons les automobilistes que nous allons mettre en place des barrages routiers. Nous leur rappelons que l'alcool et la conduite automobile ne sont pas compatibles», indique le porte-parole du SPS.

L'opération VACCIN, qui signifie « Vérification accrue de la capacité de conduite - Intervention nationale », sera intensifiée jusqu'au 3 janvier 2016.

En 2014, en moyenne, 37 conducteurs par jour ont été arrêtés pendant l'opération VACCIN pour avoir conduit avec la capacité de conduite affaiblie par l'alcool ou les drogues.

L'opération VACCIN à laquelle participe le SPS est organisée en partenariat par l'Association des directeurs de police du Québec, la Sûreté du Québec (SQ), le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ).

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer