Opérations policières au Québec contre les facultés affaiblies au volant

Divers corps de police du Québec lancent ce jeudi l'opération VACCIN constituée... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Divers corps de police du Québec lancent ce jeudi l'opération VACCIN constituée d'une multitude d'interventions ciblant la conduite de véhicules avec les facultés affaiblies par l'alcool ou les drogues.

L'opération VACCIN, qui signifie «Vérification accrue de la capacité de conduite - Intervention nationale», sera intensifiée jusqu'au 3 janvier prochain car d'ici là, les occasions seront nombreuses pour célébrer.

Lors des contrôles routiers ciblés, les policiers (NDLR: dont ceux de Sherbrooke) distribueront aux conducteurs des sous-verres aux couleurs de la campagne VACCIN qu'ils pourront utiliser dans leur véhicule. Cet aide-mémoire leur rappellera qu'après une soirée festive, il vaut mieux avoir recours à un service de raccompagnement, à un conducteur désigné, aue taxi, au transport en commun ou à l'hospitalité d'un proche.

Les interceptions spontanées des patrouilleurs seront menées de façon intensive pour détecter et arrêter les personnes aux capacités affaiblies par la drogue ou l'alcool. Celles-ci figurent parmi les causes principales de collisions mortelles au Québec.

En 2014, en moyenne, 37 conducteurs par jour ont été arrêtés pendant l'opération VACCIN pour avoir conduit avec la capacité de conduite affaiblie par l'alcool ou les drogues.

L'opération VACCIN est organisée en partenariat par l'Association des directeurs de police du Québec, la Sûreté du Québec (SQ), le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ).

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer