Dave Poulin-Beaunoyer veut une révision de son cautionnement

Dave Poulin-Beaunoyer... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Dave Poulin-Beaunoyer

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Dave Poulin-Beaunoyer s'adressera à la Cour supérieure pour tenter d'être remis en liberté.

Accusé de l'homicide involontaire coupable d'un enfant de 20 mois, Dave Poulin-Beaunoyer s'est vu refuser sa remise en liberté le 19 octobre dernier.

Dave Poulin-Beaunoyer a été arrêté le 6 octobre en lien avec le décès d'un bambin de 20 mois, le 26 septembre.

Son avocat, Me Benoit Gagnon de l'aide juridique a annoncé au tribunal mercredi qu'il allait présenter pour son client une requête en révision de cautionnement.

Le dossier a été reporté au 9 novembre prochain devant un juge de la Cour supérieure afin de fixer cette étape des procédures qui se veut en quelque sorte un appel de la décision rendue par la juge Claire Desgens de la Cour du Québec à la suite de son enquête sur remise en liberté.

Le ministère public est représenté par la procureure aux poursuites criminelles Me Joanny Saint-Pierre.

Une ordonnance de non-publication émise par la juge Desgens empêche de révéler le contenu des faits révélés lors de cette enquête sur remise en liberté.

Comme à toutes les comparutions de Dave Poulin-Beaunoyer, ses proches et sa famille assistaient aux procédures.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer