Déclaré délinquant dangereux : Réal Courtemanche sera entendu en appel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) La Cour d'appel du Québec a décidé d'entendre l'appel déposé par le Princevillois Réal Courtemanche, déclaré délinquant dangereux par le juge de première instance, Jacques Trudel, le 6 mai. Fait inusité, le criminel a choisi de se représenter lui-même au moment de justifier sa requête. En fait, il a indiqué à la Cour d'appel ne pas avoir été représenté convenablement par l'avocat de l'Aide juridique Me Matthieu Poliquin et qu'il s'agit de la principale raison pourquoi le juge n'a pas tranché en sa faveur. Courtemanche estime que le fait de le reconnaître délinquant dangereux est hors de proportion si l'on compare avec la jurisprudence en semblable matière. Il se plaint également de la longueur des procédures judiciaires, qui ont abouti après près de quatre ans. On s'attend à ce que la cause soit entendue quelque part en 2016. L'homme de 53 ans a été déclaré délinquant dangereux après qu'il eut été reconnu coupable d'un total de 89 accusations au cours des 34 dernières années. Son dernier écart de conduite, celui qui a mené à son arrestation, est l'enlèvement et la séquestration d'une femme de 27 ans à la pointe d'un couteau. L'événement est survenu le 30 juin 2011, dans la cour d'un dépanneur de Princeville. Pour ses écarts de conduite à répétition sous-tendus par un grave problème de toxicomanie, il a été condamné à purger une peine de pénitencier d'une durée indéterminée.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer