Autopsie sur le nouveau-né découvert sans vie à Drummondville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Les pathologistes du Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal ont pratiqué, au cours de la journée de jeudi, une autopsie visant à déterminer ce qui a causé la mort du nouveau-né retrouvé sans vie mercredi au petit matin, dans un logement de la rue des Ormes, à Drummondville.

Les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont obtenu les résultats d'analyse au cours des dernières heures, mais considèrent qu'il est encore trop tôt pour les dévoiler. Ils préfèrent limiter la divulgation des conclusions afin de ne pas nuire à leur enquête. Il y aurait toujours des témoins à rencontrer dans cette affaire. Davantage d'analyses pourraient être requises afin de mieux comprendre ce qui a pu se produire. On en sait encore bien peu sur les circonstances du drame.

Selon la porte-parole de la Sûreté du Québec, Aurélie Guindon, les policiers ont interrogé le père de famille en cours de journée, tandis que la mère a été transportée à l'hôpital pour y recevoir des soins. Selon des voisins, le décès pourrait être attribuable à un accouchement qui a mal tourné. La dame aurait accouché dans sa baignoire vers 4 h, vendredi matin, et c'est aux alentours de 7 h qu'elle aurait communiqué avec les policiers pour signaler le décès.

Le dossier a été confié au coroner Yvon Garneau. Le rôle de ce dernier différera si des accusations criminelles sont portées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer