Exclusif

Les proches de Brisson sont estomaqués

Jean-François Brisson... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Jean-François Brisson

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) C'est dans la surprise la plus totale que la Chambre de commerce de Sherbrooke et que la section estrienne de la Société canadienne de la sclérose en plaques ont appris que des accusations criminelles de fraude ont été portées contre Jean-François Brisson. L'individu de 35 ans était impliqué bénévolement dans ces deux organismes.

Bruno Lavoie... (Archives La Tribune, René Marquis) - image 1.0

Agrandir

Bruno Lavoie

Archives La Tribune, René Marquis

Le directeur de la section estrienne de la Société canadienne de la sclérose en plaques, Jacques Raby, assure que Brisson n'avait pas accès aux comptes de l'organisme.

« Il n'a jamais touché à l'argent. J'ai quand même fait des vérifications pour m'assurer qu'il n'avait pas touché à nos comptes. Il était responsable de trouver des commanditaires pour notre défilé de mode, mais ce n'était pas lui qui récoltait l'argent », assure M. Raby.

Ce dernier participait à un 5 à 7 en compagnie de Jean-François Brisson mercredi soir, quelques heures avant l'arrestation de ce dernier.

« C'est tout un choc. Je suis complètement estomaqué. D'autant plus que sur le plan personnel, il disait être en rémission d'un cancer. Je suis bouleversé par le fait que ce ne soit peut-être pas vrai. Ça n'a aucun sens d'inventer de telles choses. J'avais confiance en lui. C'est un aspect qui me touchait beaucoup étant donné que certains de mes proches sont atteints et que certains en sont même décédés. », indique Jacques Raby.

Le président de la Chambre de commerce de Sherbrooke Bruno Lavoie assure que Jean-François Brisson sera suspendu de ses fonctions d'administrateur sur le conseil d'administration.

« Il est important qu'il ne soit plus impliqué dans les affaires de la Chambre de commerce tant que l'enquête ne sera pas complétée. Il en va de l'intérêt des membres. Il serait surprenant que notre organisme ait pu être une cible. Nous comptons sur les services d'un comptable et nos états financiers sont vérifiés. Nous allons toutefois faire d'autres vérifications à la lumière de ces événements pour être certains », assure Bruno Lavoie.

«C'était un bon bénévole qui était dévoué dans plusieurs causes.»


Annie Faucher... (Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau) - image 3.0

Agrandir

Annie Faucher

Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau

Il se dit toutefois très surpris de cette arrestation de Jean-François Brisson pour fraude.

« J'ai appris la nouvelle à la radio. C'était un bon bénévole qui était dévoué dans plusieurs causes. Il faisait partie des organisateurs de notre tournoi de golf. Il a droit à la présomption d'innocence, alors je n'en dirai pas davantage », mentionne M. Lavoie de la chambre de commerce de Sherbrooke.

Sur les médias sociaux, plusieurs connaissances du milieu des affaires sherbrookois ont commenté cette arrestation.

La copropriétaire du Liverpool au centre-ville de Sherbrooke Annie Faucher a commenté la mise en accusation de Jean-François Brisson.

« Plusieurs personnes de mon entourage y compris moi-même se sentons flouées aujourd'hui dans leur compassion envers l'être humain. Parce que le cancer, ça touche tout le monde. Parce que quand on l'a vécu, on veut pouvoir aider son prochain. Parce que personne n'est insensible quand quelqu'un a besoin d'aide. Parce que quand on est une ambassadrice de la cause du cancer impliquée, on a une grande oreille pour les autres. Gardez foi en votre capacité à aider votre prochain, les gens ne sont pas tous des menteurs, par chance. Pour moi, la fraude des sentiments est pire que l'argent même si je compatis avec les organismes victimes de fraudes et l'ombrage que ça fait planer sur les différents organismes en général. La justice s'occupera du reste », a mentionné Annie Faucher sur Facebook.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer