Un autre accusé de Kayak plaide coupable

Stéphane Rouleau a plaidé coupable mardi à son implication dans le projet... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Stéphane Rouleau a plaidé coupable mardi à son implication dans le projet «kayak» à Sherbrooke.

L'individu a reconnu mardi une accusation de recel de plus de 5000 $ devant la juge Julie Beauchesne de laCour du Québec.

Lors de la frappe policière de juin 2013, un montant de 75 000 $ a été trouvé dans le garage de Rouleau à Saint-Denis-de-Brompton. Les liasses d'argent étaient retenues par des élastiques.

Son avocat Me Réal Charbonneau a demandé au tribunal la confection d'un rapport présentenciel.

La procureure aux poursuites criminelles Me Stéphanie Landry a souligné au tribunal que Stéphane Rouleau était le frère du Hells Angels David Rouleau du chapitre de Sherbrooke.

Ce dernier a été libéré d'office au début de 2015 après avoir purgé les deux tiers de sa peine pour complot pour meurtre.

La juge Beauchesne a aussi entendu mardi des requêtes en communication de la preuve de la défense de la part des trois derniers accusés dans cette affaire, Dany Ward, Rock Proulx et Éric Letarte.

Le membre en règle des Hells Angels de Sherbrooke Vincent Boulanger, Serge Pinard et Guy Boucher ont plaidé coupable en septembre dernier. Ces individus placés en haut dans la hiérarchie criminelle démantelée dans le cadre du projet Kayak, devraient être libérés d'ici Noël après avoir purgé en détention provisoire la peine qui devrait leur être imposée au cours de l'automne.

L'opération Kayak s'est déroulée le 12 juin 2013 à plusieurs lieux de perquisition en Estrie, dont Sherbrooke, Saint-Denis-de-Brompton, Windsor, Dudswell, Stukely-Sud, Sainte-Christine et dans le Canton de Cleveland.

Plus de 235 policiers de la Sûreté du Québec, du Service de police de Sherbrooke, de la Régie de police de Memphrémagog, de la Gendarmerie royale du Canada ainsi que des corps de police de Granby et Bromont avaient participé à cette frappe policière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer