Simon Fortier

L'enseignant d'éducation physique Simon Fortier a reconnu, vendredi après-midi,... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'enseignant d'éducation physique Simon Fortier a reconnu, vendredi après-midi, 93 chefs d'accusation de gestes à caractère sexuel sur des mineurs.

Le Sherbrookois utilisait essentiellement trois profils Facebook pour leurrer ses victimes et les inciter à commettre des gestes sexuels

Accusé le 30 octobre 2014 de divers chefs d'accusation en liens avec la pornographie juvénile, Fortier a plaidé coupable deux semaines plus tard à 12 chefs d'accusation de leurre d'enfants de moins de 16 ans, de distribution de pornographie juvénile et d'incitation à des contacts sexuels sur six victimes mineures.

Me Jean-Guillaume Blanchette défend l'accusé alors que Me Joanny Saint-Pierre représente le ministère public dans cette affaire.

C'est une vaste enquête de la Sûreté du Québec qui a permis de porter ces accusations. Le Service de police de Sherbrooke a aussi travaillé à cette enquête.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer